leral.net | S'informer en temps réel

Terrorisme: Ce qu’on sait de l’homme arrêté à Gueule Tapée

On en sait un peu plus sur l’individu arrêté hier à sa sortie d’une mosquée située à Gueule Tapée. Dakarposte.com nous apprend qu’il s’agit d’un certain Moustapha Diatta qui était filé depuis un bon moment par les policiers.


Rédigé par leral.net le Mardi 9 Février 2016 à 19:44 | | 43 commentaire(s)|

Les policiers de la Division des investigations criminelles (Dic) ont cravaté un individu qui venait juste de sortir d’une mosquée de Gueule Tapée, précisément en face du canal. Cette arrestation est liée à la lutte contre le terrorisme qui est devenue depuis quelques temps une des priorités de l’actuel régime. Et à juste titre eu égard aux dégâts que ce phénomène a causé dans des pays comme le Mali, et tout dernièrement au Burkina Faso, avec l’attaque meurtrière de l’hôtel Splendid.

Selon dakarposte.com visité par buzz.sn, l’homme qui a été arrêté se nomme en réalité Moustapha Diatta. Comme écrit précédemment, il était proche de l’imam de la mosquée où son arrestation a eu lieu.

Aussi le même site de nous renseigner sur la méthode employée par les limiers pour lui mettre le grappin dessus. D’après nos confrères, M. Diatta a fait l’objet d’une filature qui s’est étalée sur plusieurs semaines. Mieux, les policiers qui savent s’y prendre dans ce genre de procédés, ont pris toutes les précautions pour ne pas griller leur couverture. Pour ce faire, le style “ibadou” est adopté par les suiveurs de Diatta qui ne savait pas que ses moindres faits et gestes étaient épiés.

Suite à son interpellation faite dans le plus grand professionnalisme, une perquisition chez le mis en cause a permis aux limiers de mettre la main sur deux ordinateurs (portable et bureau). Son téléphone portable a été également confisqué. A l’heure où nous mettons sous presse, la police scientifique est en train de passer de fond en comble toutes ces pièces à conviction qui devraient leur apprendre davantage sur les liens présumés de Diatta avec les djihadistes.

Sa page Facebook épluchée par buzz.sn ne révèle pas beaucoup de choses sur l’islamisme radical dans lequel serait tombé le sieur Diatta. En revanche, il suffit de parcourir ses publications pour constater son faible pour le salafisme. Il semble également avoir un béguin pour les arts martiaux.

buzz.sn






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image