leral.net | S'informer en temps réel

Thérèse Faye Diouf tance Mamadou Ndoye et accuse Cheikh Bamba Dièye de malhonnêteté intellectuelle

La présidente de la Convergence des Jeunesses Républicaines (Cojer), Thérèse Faye Diouf, a rappelé aux jallarbistes, dans un entretien à L’As, la conduite à tenir lorsqu’on gère un Etat. Elle a critiqué vertement les camarades de Khoudia Mbaye. Par ailleurs, elle accuse l’ancien ministre Cheikh Bamba Dièye d’avoir fait preuve de malhonnêteté intellectuelle en assimilant le Plan Sénégal Émergent (Pse) à de la théorie.


Rédigé par leral.net le Mercredi 6 Mai 2015 à 15:32 | | 11 commentaire(s)|

Thérèse Faye Diouf tance Mamadou Ndoye et accuse Cheikh Bamba Dièye de malhonnêteté intellectuelle
« Lorsqu’on est ensemble, on doit pouvoir se dire la vérité. Ce n’est pas parce que la Ld a sa liberté de ton qu’elle peut se permettre d’attaquer ou de critiquer vertement le Président Sall sur la place publique », a soutenu la présidente de la Convergence des Jeunesses Républicaines (Cojer). Selon Thérèse Faye Diouf, tout le monde se rappelle de l’histoire des volontaires et des vacataires de l’enseignement. Mamadou Ndoye de la Ld était le ministre de l’Education nationale à l’époque. Aussi, conclut-elle que si le système éducatif est déconstitué, c’est à cause des jallarbistes, notamment de leur secrétaire général Mamadou Ndoye. Ce sont les premiers responsables de cette situation de pourrissement du système éducatif. « Avec le Président Macky Sall, on essaie au moins de régler les dysfonctionnements via le « Paquet » et des réformes sur l’enseignement supérieur. Tout cela, parce qu’on a trouvé une situation qui, si elle avait été maintenue, allait détériorer complètement le système ».

Pour ce qui est de la transhumance, Mme Diouf estime que son parti n’a de leçon à recevoir de qui que ce soit. « Chacun est libre de dire ce qu’il pense de la transhumance. Mais, aucun parti, que ce soit le Parti socialiste (Ps), le Pds, ou un autre n'a de leçon à donner à l'Apr sur la transhumance. Nous connaissons leurs méthodes et l’histoire ne s’efface pas d’un coup de baguette magique. Comment Ousmane avait fait à l’époque pour combattre Abdoulaye Wade ? Peut-être que la méthode diffère, mais ils créent un peu partout des mouvements pour casser des partis. Ce sont ces mouvements qui vont finir par soutenir le parti », a clamé la présidente du Cojer. Aussi rappelle-t-elle que « le Président a été très clair sur cette question, ce n’est pas parce qu’on a transhumé vers l’Apr qu’on sera protégé ».

La mairesse de Diarère a saisi l'occasion pour répondre à l’ancien ministre de Macky, Cheikh Bamba Dièye, qui a critiqué le Pse en l’assimilant à de la théorie. « Lorsqu’il assimile le Pse à de la théorie, il fait preuve de malhonnêteté intellectuelle », fustige-t-elle. « Pourquoi il ne l’a pas dit lorsqu’il était dans le gouvernement », s'interroge-t-elle. Elle recommande donc à l’ancien maire de St-louis de descendre sur le terrain pour rencontrer les Sénégalais, s’il veut exister politiquement, mais ce n’est pas dans la presse qu’on fera des sorties pour exister.






Hebergeur d'image