leral.net | S'informer en temps réel

Thierno Alassane Sall en guerre contre l’éclairage public qui fonctionne le jour

« Dans la quasi-totalité de nos villes, nous constatons amèrement que l’éclairage public fonctionne 24 heures/24 heures ». L’affirmation est de Thierno Alassane Sall Ministre de l’Energie et du Développement des Energies Renouvelables. Pour mettre un terme à ce gaspillage, Thierno Alassane Sall déclare avoir saisi la Sénélec. Il poursuit « J’appelle les mairies à prendre les dispositions idoines, sinon dans une semaine nous prendrons les mesures nécessaires et nous nous excusons d’avance auprès des populations ». D’après le Ministre de l’Energie, la Sénélec ne veut pas plonger les populations dans le noir, par la faute des mairies qui constatent que l’éclairage public est défectueux et fonctionne le jour, pour de simples petits dispositifs qui peuvent être remplacés très facilement. Il indique « dans le même temps ces populations doivent savoir que la situation ne peut pas continuer. Nous sommes un pays pauvre et c’est même choquant de voir un éclairage public qui fonctionne tous les jours ». A l’en croire, cette situation est inadmissible d’autant plus que les mairies ne s’acquittent pas des factures liées à l’éclairage et aujourd’hui elles doivent à l’Etat plusieurs dizaines de milliards de Fcfa depuis 3 ans. « Ce sont donc les populations, y compris celles des zones urbaines et rurales non encore électrifiées, qui s’acquittent des factures d’électricité », s’est-il désolé. Il ajoute ensuite « pourtant, le coût de réparation des dispositifs défectueux est de très loin inférieur à une heure du fonctionnement de l’éclairage public dans l’ensemble du réseau urbain de Sénélec. Il urge que les personnes qui font preuve de négligence, fassent les diligences nécessaires pour réparer ces dispositifs


Rédigé par leral.net le Lundi 17 Août 2015 à 20:29 | | 3 commentaire(s)|

Il poursuit « J’appelle les mairies à prendre les dispositions idoines, sinon dans une semaine nous prendrons les mesures nécessaires et nous nous excusons d’avance auprès des populations ». D’après le Ministre de l’Energie, la Sénélec ne veut pas plonger les populations dans le noir, par la faute des mairies qui constatent que l’éclairage public est défectueux et fonctionne le jour, pour de simples petits dispositifs qui peuvent être remplacés très facilement. Il indique « dans le même temps ces populations doivent savoir que la situation ne peut pas continuer. Nous sommes un pays pauvre et c’est même choquant de voir un éclairage public qui fonctionne tous les jours ». A l’en croire, cette situation est inadmissible d’autant plus que les mairies ne s’acquittent pas des factures liées à l’éclairage et aujourd’hui elles doivent à l’Etat plusieurs dizaines de milliards de Fcfa depuis 3 ans. « Ce sont donc les populations, y compris celles des zones urbaines et rurales non encore électrifiées, qui s’acquittent des factures d’électricité », s’est-il désolé. Il ajoute ensuite « pourtant, le coût de réparation des dispositifs défectueux est de très loin inférieur à une heure du fonctionnement de l’éclairage public dans l’ensemble du réseau urbain de Sénélec. Il urge que les personnes qui font preuve de négligence, fassent les diligences nécessaires pour réparer ces dispositifs

Mbaye SAMB thies24.com







Hebergeur d'image



Hebergeur d'image