leral.net | S'informer en temps réel

Thierno Alassane Sall sur l’acte de vandalisme au poste de Senelec de Liberté 6 : "Pour du cuivre d'une valeur de 50 000 FCfa, les voleurs ont sacrifié un poste de 25 millions"


Rédigé par leral.net le Lundi 15 Février 2016 à 09:52 | | 0 commentaire(s)|

Le ministre de l’Energie a profité de sa visite du poste de la Senelec de Liberté 6 pour se prononcer sur l’acte de vandalisme qui y a été perpétré. Conscient que « chaque Sénégalais est un client potentiel ou réel de la Senelec », il a tenu à appeler aux citoyens d'« être les premiers vigiles pour se protéger et protéger, eux-mêmes, leur outil de production puisque l’électricité, c’est un des facteurs de production de chacun d’entre nous ». Selon Thierno Alassane Sall, ce poste, « qui a fait l’objet d’actes de vandalisme où des gens ont pris ce qui équivaut à, peut être 50 000 FCfa de cuivre qu’ils vont revendre dans le marché alors que ce poste vaut, au bas mot, 25 millions et qu’il dessert un quartier assez densément peuplé dont beaucoup d’activités en dépendent ». « Ces actes de vandalisme répétés atteignent, de manière récurrente, les outils de production, les infrastructures de notre pays », a-t-il ajouté avant de rappeler que « ça impacte et ça fragilise parce que, une fois que cela a été vandalisé, même si on refait, cela n’a pas la même solidité qu’à l’origine ».

Le ministre s’est aussi exprimé sur la coupure d’électricité qui a eu lieu vendredi matin. Selon lui, cet incident prend sa source dans le réseau de Manantali. « C’est une puissance assez substantiel qui a lâché là-bas et qui a affecté, de fait, la fréquence de notre réseau », fait-il savoir. Le ministre de souligner : « Depuis le dernier grand incident qui a eu lieu en mai dernier, des mesures palliatives avaient été prises pour améliorer la résilience de la Senelec à ce type de réseau et sa capacité de reprise. La plupart des mesures ont fonctionné correctement, il reste, certes, d’autres actions qui doivent être menées, mais nous allons apprendre de cet incident pour nous améliorer ». « Des incidents, il y en aura toujours, et ce qui importe, c’est d’être préparé, en cas d’incident, pour que cela dure le moins possible », fait-t-il savoir.

Mariama Kobar Saleh






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image