leral.net | S'informer en temps réel

Thierno Bocoum sur la proposition de la Cnri : « C’est une honte de leur part parce que… »

Il y a une autre disposition qui va également faire du bruit. Le projet de Constitution de Amadou Makh­tar Mbow et Cie remis jeudi au président de la République dispose, au titre du Pouvoir législatif, Section 1 de l’organisation et du fonctionnement de l’Assemblée nationale, en son article 82 : «Tout député qui démissionne, en cours de Légis­lature, du parti l’ayant investi en qualité de candidat est automatiquement déchu de son mandat. La démission doit être librement exprimée et dûment constatée par la Cour constitutionnelle.»


Rédigé par leral.net le Samedi 15 Février 2014 à 13:37 | | 2 commentaire(s)|

Thierno Bocoum sur la proposition de la Cnri : « C’est une honte de leur part parce que… »
«Si c’est la commission qui a proposé cet article (Ndlr : l’article 83 qui dispose qu’un parti qui démissionne de son groupe parlementaire ne peut pas créer son propre groupe), c’est une honte de leur part parce qu’ils ne peuvent pas militer pour un recul démocratique. La prolifération des groupes parlementaires à l’Hémi­cycle est une expression démocratique qui doit être sauvegardée. Je ne sais pas ce qui est derrière cette décision subite qui, véritablement, n’a fait l’objet d’aucune concertation. On n’en a jamais entendu parler au niveau des Assises nationales. Que ça vienne de la commission, c’est bizarre ! C’est très dommage ! Tout un chacun est libre d’appartenir à un camp. Il ne faut pas légiférer pour régler des questions politiques dans un contexte donné. Quand on veut réfléchir, c’est pour la postériorité.»


Senego






Hebergeur d'image