leral.net | S'informer en temps réel

Thierno Bocoum sur les jets de pierres attribués à Rewmi : « Ce sont des accusations qui ne vont pas nous distraire »


Rédigé par leral.net le Mercredi 5 Août 2015 à 10:23 | | 55 commentaire(s)|

Thierno Bocoum sur les jets de pierres attribués à Rewmi : « Ce sont des accusations qui ne vont pas nous distraire »
Le responsable des jeunes et secrétaire national à la communication de Rewmi a déclaré, hier, lors du lancement de la campagne de lutte contre la détention arbitraire, attendre de voir plus clair avant de se prononcer sur les accusations de sabotage du retour du Président Macky Sall à l’université Cheikh Anta Diop. « Nous n’avons aucune réponse à donner d’autant plus que nous n’avons pas entendu une voix autorisée nous accusant directement. Pour l’instant, ce sont les nervis de l’Apr qui sont dans des accusations farfelues, cela ne va pas nous distraire ».

Le camarade d'Idrissa Seck de soulignee : « Nous sommes concentrés sur autre chose. Par contre, nous regrettons ce qui s’est passé à l’université durant cette journée ». D’ailleurs, il invite les autorités à réfléchir sur la manière dont la politique est faite au sein de l’université. « Cela pousse à réfléchir davantage sur la manière dont on doit se départir de considérations politiciennes et compter sur les autorités de l’université pour être accueilli et non en faire un meeting politique ». Selon Thierno Bocoum, le président doit définitivement se séparer de son manteau de chef de parti qu’il trimballe partout pour qu’on puisse faire la différence.

Pour ce qui est de la supposée proposition de loi visant à interdire la politique au sein de l’université, M. Bocoum n’est pas de cet avis car, dit-il, l’étudiant a le droit d’intégrer un parti politique. Ainsi, il réclame la libération des étudiants arrêtés après le caillassage du cortège du président de la République lors de sa récente visite à l’Ucad.

Fara Mendy






Hebergeur d'image