Thiès: Babacar Pascal Dione au centre d'une controverse politico-foncière

Le receveur des Domaines de Thiès, chef du Centre des services fiscaux, par ailleurs président du mouvement "Dolil Macky", s'est-il enfoncé dans des sables mouvants ? Une chose est sûre: des rumeurs tenaces, qui circulent dans la Cité du rail, font état de "négociations scandaleuses" autour du foncier, qu seraient menées entre lui, le maire de la Vile, Talla Sylla et les trois maires rewmistes des communes de Thiès-Nord, Thiès-Est et Thiès-Ouest.


Rédigé par leral.net le Mercredi 25 Octobre 2017 à 11:36 | | 0 commentaire(s)|

Thiès: Babacar Pascal Dione au centre d'une controverse politico-foncière
Au cours d'une récente sortie, des responsables politiques proches de Idrissa Seck, qui persistent dans la dénonciation d'un "deal" entre "l'édile de la Ville, Talla Sylla et les trois maires rewmistes des communes de Thiès-Nord, Thiès-Est et Thiès-Ouest", ont soutenu que "ces quatre dernières personnalités ont fumé le calumet de la paix uniquement pour préparer un "deal" contre Idrissa Seck et les Thiessois".

Selon Ousseynou Guèye, responsable des jeunes de Rewmi, ex-adjoint au maire de Thiès-Ouest, "le parti Rewmi, soucieux comme à l'accoutumée de la bonne marche des institutions décentralisées et de la bonne gouvernance, est stupéfait de constater que ceux à qui Thiès a confié son destin, par l'entremise du président Idrissa Seck, se sont illustrés de la plus mauvaise des manières, en initiant des rencontres secrètes avec l'ennemi juré des Thiessois et du président Idrissa Seck, en l'occurrence Talla Sylla et aussi Babacar Pascal Dione".

"Ces dealers modernes ont utilisé les modestes moyens des Thiessois pour faire un onéreux voyage uniquement motivé par la boulimie foncière qui taraude leurs esprits". Aussi à travers sa voix, les jeunes proches de l'ancien Premier ministre demandent "l'ouverture d'une information judiciaire sur les réaffectations des parcelles pour les besoins de laquelle une commission est mise sur place à Thiès, mais également sur les lotissements et la dé-classification de la forêt de Mbour 4".

En témoignage, les multiples sorties, souvent organisées sous forme de points de presse par de jeunes responsables politiques, pour tenter de laver à grande eau ceux-là qui sont taxés de "dealers". C'est ainsi après que des jeunes du parti Rewmi ont donné le ton, accusant les quatre maires en question d’être de mèche avec le receveur des Domaines de Thiès, chef du Centre des services fiscaux, Babacar Pascal Dione, pour " s'accaparer du foncier thiessois", d'autres jeunes, de l'Alliance pour la République cette fois, sont monter au créneau pour défendre le président du mouvement "Dolil Macky".

Assane Mbaye, membre de la Cojer communale et ses "frères" et "sœurs" apéristes assimilent "l'acharnement" dont est victime Babacar Pascal Dione à du "chantage" de la part de "gens sans aucune qualification ni compétence souhaitant un recrutement comme agents contractuels aux Impôts et Domaines".

A les en croire, cette "cabale" serait aussi motivée par la "menace" que constitue Babacar Pascal Dione face au leader de Rewmi, du fait de "sa solide base politique ici à Thiès". Surtout ils demandent aux jeunes rewmistes de "faire attention, au risque de voir Babacar Pascal Dione faire de révélations sur le patrimoine foncier d'Idrissa Seck et ses partisans".

Réplique des maires rewmistes de Thiès-Nord, Thiès-Est et Thiès-Ouest

"Nos retrouvailles avec Talla Sylla ne procèdent pas d'un deal". C'est la réplique émanant des trois maires des communes de Thiès-Nord, Thiès-Est et Thiès-Ouest, face aux accusations de leurs "frères" et "sœurs" rewmistes. Démentant tout "deal", ils jurent la main sur le cœur qu'il n'y a pas plus engagé, plus fidèle, plus loyal envers le président Idrissa Seck que les maires rewmistes de Thiès. "Il ne peut pas y avoir un deal parce que le maire Talla Sylla dont il s'agit, a pris son chemin. Nous avons choisi la dignité, la loyauté et la fidélité envers le président de Rewmi".


Le Témoin