leral.net | S'informer en temps réel

Thiès - Ibrahima Bâ à Diattara : "Le meilleur service que tu peux rendre à Idrissa Seck c’est de ne pas figurer sur les listes"

C’est parti pour les derniers réglages, dans le cadre de la confection des listes d’investiture pour aller à l’assaut des 296 postes mis en jeu dans les trois conseils municipaux et la mairie de ville de Thiès.


Rédigé par leral.net le Mardi 29 Avril 2014 à 19:00 | | 1 commentaire(s)|

Thiès - Ibrahima Bâ à Diattara : "Le meilleur service que tu peux rendre à Idrissa Seck c’est de ne pas figurer sur les listes"
C’est ainsi que samedi, le cybercampus, quartier général des rewmistes de Thiès, a vibré au rythme des investitures. Idrissa Seck a fait aménager trois bureaux pour abriter les négociations entre les grands électeurs de Thiès-Ouest, Thiès-Est et Thiès-nord pour lui faire des propositions d’investitures qui lui serviront de base de travail afin de peaufiner des listes définitives.

Mais les esprits se sont échauffés et les mots ont volé très bas à l’Ouest où une affaire de « khons » (pratiques occultes) a pollué l’atmosphère. Selon nos sources, la tension est montée d’un cran dès que Dr Papis Ndoye, Yankhoba Diattara, Ismaïla Diallo, Ibrahima Bâ, Maïmaouna Dieng, Bineta Basse, Khady Guèye, Sokhna Ndiaye, etc. ont pris place dans la salle. Ibrahima Bâ a ouvert les hostilités en voulant récuser Yankhoba Diattara, estimant que le meilleur service qu’il peut rendre à Idrissa Seck c’est de ne pas figurer sur les listes, vu la vague de contestation qui a entouré sa gestion à la tête de la commune.

Yankhoba Diattara ne s’est pas faire et l’échange a été houleux. La mairesse Maïmouna Dieng en a également pris pour son grade. Accusée d’être l’incarnation de Satan par l’adjoint au maire Ibrahima Bâ, elle a fondu en larmes et a dû sortir de la salle. Devant Idrissa Seck, Ibrahima Bâ a affirmé que Maïmouna Diang a tenté de « marabouter » des responsables. C’est le marabout lui-même, assure-t-il, qui a vendu la mèche.

Joignant l’acte à la parole, il a brandi des talismans qui, dit-il, ont été déterrés des cimetières Madoki de Grand-Thiès, sous la conduite du marabout en question. L’ambiance était électrique et Maïmouna Dieng était inconsolable, malgré l’intervention d’Idrissa Seck qui l’a finalement conduite dans ses appartements privés du cyber campus.

La poursuite des travaux a été finalement renvoyée pour le lendemain, même s’il est clair que le choix de la tête de liste majoritaire en la personne d’Idrisa Seck va passer comme lettre à la poste. Pour la liste proportionnelle, même s’il y a des réticences, elle devrait être dirigée par Maïmouna Dieng, mairesse sortante qui doit défendre son bilan.

Source : L’As






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image