leral.net | S'informer en temps réel

Thiès : Mbaye Fall alias "Baye Fall" tue son ex-patron et écope 20 ans de travaux forcés

La Cour d’assises de Thiès a condamné lundi l’accusé Mbaye Fall alias "Baye Fall" à 20 ans de travaux forcés pour le délit de tentative de vol commis la nuit, avec usage d’armes ayant entraîné la mort de son ex-patron Sawrou Diouf.


Rédigé par leral.net le Mardi 8 Avril 2014 à 00:51 | | 0 commentaire(s)|

Thiès : Mbaye Fall alias "Baye Fall" tue son ex-patron et écope 20 ans de travaux forcés
Les faits se sont déroulés le 19 novembre 2009, suite à une information reçue par à la brigade spéciale de Touba sur un meurtre commis sur la personne de Sawrou Diouf, au quartier Hizbut Tarqiya.

Selon l’acte d’accusation, la victime a senti le jour des faits qu’un individu s’était introduit dans son enclos pour voler ses montons. C’est juste quant il fut irruption dedans, armé d’un coupe-coupe, il reçut un coup de fusil à la poitrine venant de son assaillant.

L’enquête signale que c’est à la suite de l’arrestation de Mbaye Fall, sur une autre affaire de délit de vol en numéraires le 19 septembre 2009 au préjudice de Matar Ndiaye, qu’il avoua en même temps être l’auteur du crime commis sur la personne de Sawrou Diouf, qui était son patron maçon.

Il a déclaré aux enquêteurs qu’il s’était rendu dans la nuit du Magal de Darou Salam dans le périmètre de la SENTEL pour voler des moutons qui y étaient en pâture. Après avoir pris possession des bêtes, la victime est venue vers lui et armée d’un coupe-coupe. Ensuite il dégaina son arme et tire dans sa direction.

A la barre, l’accusé a cherché à nier les faits de tuer volontairement son ancien patron, mais a attesté qu’il voulait tirer pour empêcher la victime de lui donner des coups de coupe-coupe, pour ensuite filer avec les montons qu’il avait déjà attachés.

L’avocat général, convaincu de la culpabilité de l’accusé, a requalifié les faits en délit de tentative de vol commis la nuit, avec usage d’armes ayant entraîné la mort de Sawrou Diouf et a requis 20 ans de travaux forcés.

Les avocats de la défense ont tenté de tirer d’affaire leur client, en soulignant que l’accusé n’avait pas volontairement donné la mort à son ex-patron avec qui il entretenait de bonnes relations.

Après son délibéré, la Cour d’assises a suivi les réquisitions du parquet en disqualifiant les faits en délits de tentative de vol commis la nuit, avec usage d’arme ayant entraîné la mort et a condamné Mbaye Fall alias ‘’Baye Fall’’ à 20 ans de travaux forcés.

APS






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image