Leral.net | S'informer en temps réel



Thies TV: El Malick Seck ne cède pas aux chantages des hommes de tenues ...

Rédigé par ( Les News ) le 9 Juillet 2015 à 20:51 | Lu 1202 fois

Le bailleur du projet ‘’Thiès Champions League’’ a fait une sortie musclée pour dénoncer une cabale visant à saboter son initiative. ‘’Nous n’accepterons pas que des gens viennent torpiller ce projet pour leur simple plaisir, au nom d’une prétendue loi qui n’existe que dans leur tête. Et je tiens à informer l’opinion pour que demain, s’il y a des manquements, on sache qu’on les a avertis’’. Voilà les mots que vient de lâcher le bailleur du projet, par ailleurs président de la société Emedias. El Malick Seck a fustigé, hier, devant la presse, les agissements d’un greffier qui est à l’origine de toute cette cabale. Un incident qui tourne autour de l’utilisation d’engrais chimique pour engazonner la pelouse du stade Maniang Soumaré de Thiès. A en croire El Malick Seck, ce greffier est en train de saboter son projet d’engazonnement des stades de la cité du Rail. ‘’Pas plus tard qu’hier (lundi), fait-il savoir, le président de l’Organisme départemental de coordination des activités de vacances (Odcav) de Thiès, Ousmane Diop a été déféré au parquet pour avoir eu maille à partir avec les services d’hygiène. Interpellation dans laquelle il était question d’utilisation d’engrais chimique au stade Maniang Soumaré que nous avons mis sur le sol’’. Face à cette situation, le bailleur a tenu à apporter des éclairages. ‘’Je tiens à préciser que ces produits chimiques ne sont que de l’eau de fosses sceptiques déjà traité. Nous ne voyons pas de problème là-dessus d’autant que c’est le même type d’engrais qui est traditionnellement utilisé par les jardiniers pour enrichir le sol pour pouvoir semer du gazon et les produits maraîchers’’, fulmine-t-il. Ainsi, El Malick Seck soutient que tous ceux qui s’occupent des travaux avaient été convoqués suite à une ‘’dénonciation fallacieuse et calomnieuse d’un greffier qui s’occupe de football et habitant dans la cité du Rail’’. ‘’Il est allé dire que nous n’avons pas d’eau au stade Maniang Soumaré, que nous utilisons de l’engrais chimique, ce qui n’est en aucun cas un problème. Mais je précise que ce produit est traité. On ne peut pas faire du gazon sans enrichir le sol avec du terreau’’, estime t-il. ‘’Nous n’allons pas nous laisser faire’’ Pour rappel, ce greffier dont El Malick n’a pas révélé le nom aurait fait des sorties médiatiques pour dire que les travaux ne démarreraient pas et que le gazon ne pousserait pas. ‘’Ce qui n’est pas le cas, annonce El Malick. Aujourd’hui, le Champ de course est à 70% (d’exécution) et presque à la phase terminale de même que le stade Maniag Soumaré qui sera prêt d’ici à octobre’’. Le patron d’Emedia compte mener ce combat jusqu’au bout. ‘’Nous n’allons pas nous laisser faire. D’ailleurs, nous lui promettons de lui rendre la monnaie de sa pièce car la plainte qu’il a déposée à l’Office nationale de lutte contre la corruption (Ofnac) a été un échec pour sa part. Le résultat de l’enquête à fait état d’une dénonciation calomnieuse’’, révèle-t-il. El Malick Seck ambitionne, avec son projet ‘’Thiès Champions League’’, de moderniser et rendre plus bénéfique le mouvement ‘’navétane’’ (championnat populaire de foot et culture) dans la cité du Rail. D’un montant estimé à 96 millions F Cfa, ce championnat va regrouper 32 équipes. Enquete
Thies TV: El Malick Seck ne cède pas aux chantages des hommes de tenues ...