leral.net | S'informer en temps réel

Thiès : deux trafiquants de chanvre indien condamnés à 10 ans travaux forcés

La cour d’assises de Thiès a condamné mercredi à 10 ans de travaux forcés et à une amende de deux millions de francs CFA les accusés Adama Kâ et Déthié Sarr, poursuivis tous les deux de trafic de chanvre indien.


Rédigé par leral.net le Jeudi 10 Juillet 2014 à 01:00 | | 0 commentaire(s)|

Thiès : deux trafiquants de chanvre indien condamnés à 10 ans travaux forcés
Les faits qui leur ont valu leur comparution devant la Cour d’assises se sont passés à Nianning, près de Mbour.

Les deux acolytes ont été perdus par des informations filées aux éléments du commissariat urbain de Mbour, lesquelles faisaient état d’un intense trafic de chanvre indien mené par le nommé Adama Kâ.

Une descente effectuée sur lieux avait permis aux policiers d’appréhender le dealer, qui s’apprêtait à livrer une commande d’un kilogramme de chanvre indien en compagnie de Déthié Sarr, son complice.

Après l’arrestation des deux compères, les enquêteurs ont fouillé le véhicule à bord duquel Adama Kâ convoyait la drogue. Cette fouille s’est avérée fructueuse, en leur permettant de mettre la main sur un sachet contenant du chanvre indien.

Il en fut de même lors de la perquisition faite à son domicile, où les limiers découvrirent un autre kilogramme de chanvre indien.

Interrogé par les enquêteurs, Adama Kâ n’a pas tardé à reconnaître les faits. Il a déclaré qu’il recevait la drogue d’un fournisseur établi en Casamance, et que son complice Déthié Sarr avait l’habitude de le conduire dans sa voiture lors de ses différents déplacements pour livrer la marchandise à sa clientèle.

Tout comme lui, Déthié Sarr a lui reconnu les faits, et indiqué qu’il avait conduit Adama Kâ par deux fois pour livrer des commandes de chanvre indien.

L’avocat général, dans son réquisitoire, a déclaré que les deux accusés sont tous coupables de trafic de drogue. En conséquence de quoi il a requis 10 ans de travaux forcés à l’encontre de Adama Kâ et la même peine pour son complice, Déthié Sarr.

Dans leur plaidoirie, les avocats de la défense ont tenté de tirer d’affaire leurs clients, sollicitant une application bienveillante de la loi par la Cour d’assises.

La Cour d’assises, lors de son délibéré, a condamné Adama Kâ et Déthié Sarr à 10 ans travaux forcés et à payer solidairement une amende de deux millions de francs CFA.






Hebergeur d'image