leral.net | S'informer en temps réel

Thiès : un accusé écope de 10 ans de prison pour incendie

La Cour d’assises de Thiès, siégeant mardi, a condamné l’accusé Hamet Camara à une peine d’emprisonnement de 10 ans de travaux forcés pour délit d’incendie de lieu habité.


Rédigé par leral.net le Mardi 17 Juillet 2012 à 16:57 | | 0 commentaire(s)|

Thiès : un accusé écope de 10 ans de prison pour incendie
L’avocat général Salobé Gningue a déclaré que l’accusé est coupable des faits qui lui sont rempochés, pour avoir volontairement mis le feu à la case du sieur Sidy Diallo, en barricadant l’entrée de la chambre pour l’empêcher de se sauver.

Les faits se sont déroulés dans la nuit du 17 janvier 1997, dans le village de Baliga, près Ndiassane, dans le département de Tivaouane.

Selon le magistrat, l’accusé Hamet Camara avait bien l’intention de tuer et avait prémédité son forfait. Il a dit que la bagarre entre la victime et l'accusé est partie d'une banale histoire de monnaie d’un montant de 250 francs CFA.

Se disant humilié après la bagarre, l’accusé a alors décidé de laver l’affront qu'il aurait subi. Il a donc brulé la case de Sidy Diallo vers les coups de 2 heures du matin, a souligné l'avocat général.

Il a ensuite demandé à la cour de condamner l’accusé Hamet Camara, aux travaux forcés à perpétuité, rappelant que celui-ci s'était évadé de prison en 1998, après sa première arrestation en 1997, avant d’être à nouveau arrêté en 2008.

A la barre, l’accusé a reconnu les faits qui lui sont reprochés, mais a nié avoir barricadé la chambre de sa victime au moment où celle-ci prenait feu. Son avocat plaidera de son coté la clémence et une application bienveillante de loi à son client.

La Cour d'assises de Thiès, après délibération, a donc condamné Hamet Camara à 10 ans de travaux forcés.


Source:BD/BK






Hebergeur d'image