leral.net | S'informer en temps réel

Thione Seck se confie : "Pourquoi je pleure en prison"

En prison, depuis deux semaines, pour une affaire de faux billets de banque, Thione Seck a reçu, hier, la visite de ses collègues artistes. Il s’agit, entre autres, de Salam Diallo, Fallou Dieng, Ousmane et Kéba Seck (par ailleurs frangins de Thione). Ces derniers ont confié à L'Observateur avoir trouvé "un homme serein, un croyant, qui est dans de bonnes conditions".


Rédigé par leral.net le Vendredi 12 Juin 2015 à 09:19 | | 18 commentaire(s)|

Thione Seck se confie : "Pourquoi je pleure en prison"
"Thione est grand, un guide, une référence, un grand Monsieur dans ce pays. Il a tout à sa disposition. Rien ne lui manque. Il a félicité cette initiative et remercier tous les artistes et ses inconditionnels", explique Fallou Dieng à sa sortie de prison. Poursuivant, le "chef d’Etat major des ambianceurs" révèle que le père de Waly a versé de chaudes larmes devant eux. Mais, selon lui, il n’a pas pleuré pour son sort, mais pour celui des autres détenus qui vivent dans des conditions très difficiles. "Je ne pleure pas parce que je suis en détention, mais pour les difficiles conditions dans lesquelles beaucoup de détenus sont actuellement. Ce que j’ai vu à l’intérieur n’est pas beau à voir. Des détenus qui n’ont même pas quoi manger. Des gens qui sont restés des années en prison sans être jugés", leur a confié Thione qui promet de composer une chanson à sa sortie de prison. Histoire d’alerter les autorités sur les difficiles conditions de vie des prisonniers de Rebeuss. "Je suis venu en mission. En sortant d’ici, je vais aider les détenus qui sont toujours en attente de leur jugement. Ces derniers sont laissés fait à leur propre sort", s’est-t-il lamenté.






Hebergeur d'image