leral.net | S'informer en temps réel

Thioro Mbow, "une fille extrêmement polie", "violée à 20 ans par un séropositif"

Après l'horrible acte de Thioro Mbow qui a brûlé vifs ses trois enfants et dont la nouvelle a fait le tour du monde, retour sur le destin tragique de cette ancienne lycéenne de Kennedy.


Rédigé par leral.net le Samedi 14 Février 2015 à 10:00 | | 13 commentaire(s)|

Thioro Mbow, "une fille extrêmement polie", "violée à 20 ans par un séropositif"
C'est le journal EnQuête qui a fait un saut dans le passé de cette jeune maman de 35 ans pour tenter de comprendre l'acte innommable de Thioro Mbow. Elle passe aujourd'hui pour une dame peu portée vers les émotions. Ses camarades de classe du lycée Kennedy retiennent d'elle l'image d'une fille brillante que tout prédestinait à un avenir radieux, une carrière prometteuse. Elle a toujours fait partie de la crème durant tout son cursus scolaire avec un père professeur d'Histoire et de Géographie, aujourd'hui Proviseur d'un lycée, qui veillait scrupuleusement à l'éducation de ses enfants et de leur réussite sociale. En Belgique, Thioro est inscrite dans une grande école supérieure de Commerce.

Témoignage d'un de ses anciens professeurs. "Je suis choqué, perturbé. Je n'en reviens pas. C'est une fille extrêmement brillante et bien éduquée. Son attachement à la religion était connu de tous au lycée. Elle pratiquait sa religion et aimait Serigne Touba, le guide spirituel des mourides. Son père est d'une rigueur sans commune mesure. Je me demande ce qui l'a poussée à dégénérer". Sous le choc, l'ancien professeur d'Histoire-Géographie de Thioro Mbow interrompt l'entretien téléphonique. Les frères et sœurs de Thioro Mbow sont aussi présentés comme des modèles de rectitude. "Je suis abasourdie. Je connais ses sœurs. Elles ont toutes étudié au lycée Kennedy, elles sont correctes et très studieuses. Qu'est-ce qui a bien pu se passer ?", s'interrogent ses camarades de promotion.

Violée à 20 ans
Pour autant, d'autres avaient remarqué un changement de comportement chez cette jeune femme. Elle avait fini par prendre la mauvaise direction. Ses publications désagréables sur les réseaux sociaux envers ses connaissances marquent encore au fer rouge quelques-uns de ses camarades de classe. Sous le coup de la colère, elle ne se privait pas d'insulter tout le monde sur facebook. Elle les traitait de "bâtards".

La raison de ce comportement ? Comme éléments de réponse, on évoque son mariage raté avec un de ses cousins. "Elle ne voulait pas de ce mariage imposé par ses parents. Elle a refusé de le consommer et a plaqué son mari". Autre explication : elle a été violée à l'âge de 20 ans par un séropositif. Depuis, dit-on, sa vie a basculé dans le chaos. Thioro Mbow, n'a eu cesse de se plaindre d'une "vie de merde". Elle est devenue désagréable envers son entourage avant de verser dans la toxicomanie, en raison de troubles psychologiques.






Hebergeur d'image