leral.net | S'informer en temps réel

Tivaouane : Dr Macoumba Diouf et le député Cheikh Ndiaye se donnent en spectacle devant le domicile de Al Amine

C'est Le Populaire qui file l'info dans sa livraison du jour. Le Directeur de l'Horticulture, Dr Macoumba Diouf a abreuvé Cheikh Tidiane Ndiaye d'injures avant de lui donner un magistral coup de poing alors que Cheikh Tidiane Diouf, un député de Tivaouane essayer de jouer les bons offices pour les réconcilier. Et tout cela devant le domicile du porte-parole de la famille Sy, Abdoul Aziz Sy Al Amine.


Rédigé par leral.net le Samedi 27 Décembre 2014 à 08:49 | | 9 commentaire(s)|

Tivaouane : Dr Macoumba Diouf et le député Cheikh Ndiaye se donnent en spectacle devant le domicile de Al Amine
Le journal rapporte qu'ils ont été séparés avant que Cheikh Tidiane Ndiaye n'ait le temps de riposter. La scène s'est déroulée, d'après nos confrères, devant le préfet de Tivaouane, le gouverneur de la région de Thiès, et un autre député, l'Honorable Mme Aïssata Bambado Sall qui en était encore toute retournée, après la grosse surprise. Joint par Le Pop, le député Cheikh Tidiane Ndiaye n'a pas voulu trop épiloguer sur l'incident. Selon lui, toutes les conséquences devront en être tirées par leurs responsables. Ainsi donc, le Président, le Président de l'Assemblée nationale et le ministre de l'Agriculture devront prendre leurs responsabilités. Toujours est-il que, le député du Rsd/Tds de Robert Sagna compte donner suite à cette affaire en saisissant dès lundi la justice pour des poursuites contre Dr Macoumba Diouf pour agression.

Mais pourquoi en sont-ils arrivé à ces injures et coups de poing ? Le député Cheikh Ndiaye confie que, lors des réunions des commissions techniques et financières de l'Assemblée pour le vote du budget du ministère de l'Agriculture et de l'équipement rural, lui, à l'instar des autres députés membres desdites commissions, a félicité le ministre Pape Abdoulaye Seck pour le travail qu'il a accompli au niveau de son département. Il renseigne l'avoir ensuite interpellé sur la disponibilité des semences de pomme de terre. Une interpellation sur laquelle le ministre l'a rassuré lui assurant que ce ne serait plus très long. Quelques jours après, le député renseigne avoir saisi au téléphone le directeur de l'Horticulture pour savoir où en sont les semences de pomme de terre. Contre toute attente, raconte-t-il, il s'entend dire par son interlocuteur qu'ils sont là à toujours chanter les louanges du ministre de l'Agriculture. Il le somme de retirer ses propos, ce qui fut fait avec des excuses. Par la suite, en plénière, le député, qui a félicité le ministre pour l'arrivée des semences de pomme de terre, n'avait pas manqué de glisser une phrase assassine qui est restée certainement en travers de la gorge du Dr Diouf. Le député dénonçant dans la foulée de ses félicitations les directeurs qui entravent la bonne marche de leur ministère.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image