Leral.net | S'informer en temps réel



Top 10 des bonnes raisons de ne pas s’inscrire sur Facebook quand vous êtes en couple (V.I.P.)

le 28 Février 2015 à 08:00 | Lu 521 fois

Top 10 des bonnes raisons de ne pas s’inscrire sur Facebook quand vous êtes en couple (V.I.P.)
>> Pourquoi Mélanie en 3 raisons ?
 
  • Parce que ce blog commence à sentir la testostérone et que ça nous fera du bien à tous de lire la subtile prose d'une blogueuse.
  • Parce que derrière un blog sur les relations hommes femmes se cache une geekette, une vraie! Celle-là même qui nous a expliqué comment twitter marchait mais qu'on ne rattrapera probablement jamais en nombre de followers!
  • Parce qu'elle a un point commun avec un des topiteurs : elle a vécu un certain temps dans la plus belle ville de France (Dijon mais est-il vraiment besoin de le préciser).
>> Top des 10 bonnes raisons de ne pas s'inscrire sur facebook quand vous êtes en couple
Facebook peut s'avérer très utile pour faire des rencontres professionelles mais aussi des rencontres amoureuses lorsqu'on est célibataire. En revanche lorsqu'on est en couple, on se rend vite compte que Facebook est un nid à emmerdes, tout particulièrement pour les personnes jalouses. Après de multiples discussions et constats, nous (les bridgets) avons trouvé que l'utilisation de facebook lorsqu'on est en couple était vraiment à proscrire. Donc si vous étiez en manque d'arguments pour expliquer pourquoi vous ne voulez pas vous inscrire sur facebook ou vous désinscrire, voici 10 bonnes raisons.
  1. Vous n'avez pas trouvé le temps de l'appeler mais une notification lui montre que vous avez trouvé le temps de vous connecter sur facebook : pour publier un lien ou commenter une photo, voire même que vous avez joué à l'application pour dégrafer un maximum de soutifs en temps record (si, si ça existe!).
  2. Des années ou quelques mois après, vos exs vous retrouvent et vous laissent des petits messages ambigües sur votre mur : "Coucou, content de t'avoir revu la dernière fois. Au fait, ça marche toujours mon invit' pour aller boire un verre. Appelle moi. Gros bisous"
  3. Suite à votre célibat, votre liste d'amis contient un nombre élevé de potentielles targets du sexe opposé : leurs photos de profil sont plutôt sympathiques, mais il y a fort à parier qu'elles ne seront pas du goût de votre moitié.
  4. Pour des raisons professionnelles ou personnelles, un des deux du couple n'accepte pas de changer le statut de sa relation : forcément, l'autre ne comprend pas pourquoi vous avez honte de dire que vous êtes en couple avec elle/lui.
  5. Quand vous vous êtes enfin décidé à changer votre statut relationnel avec le nom de votre amoureux ou amoureuse : cela permet à vos exs (psychopates) de contacter votre nouvel amoureuse/eux...
  6. Vous vous faites soudainement identifier par vos amis sur des photos compromettantes : mais il s'agit d'archives de plusieurs mois voire années où vous étiez à califourchon complètement ivre sur cette stripteaseuse...
  7. Vous mettez à jour votre statut qui apprend à votre cher(e) et tendre des choses dont il/elle n'était pas censé être au courant : celle du genre "Traquenard hier soir, mes collègues m'ont emmené au string fellow"
    "- Ah bon!!!! :("
  8. Vous ajoutez une nouvelle personne du sexe opposé alors que votre petite ami(e) n'en a jamais entendu parler : par exemple cette nouvelle cliente que vous avez rencontré à une réunion il y a 3 jours.
  9. Vous n'aviez pas beaucoup d'excuses valables pour avoir oublié son anniversaire avant facebook : mais alors avec les notifications facebook, ça lui fait un argument de plus pour vous faire la gueule.
  10. Pour vous éviter les disputes devant vos amis par commentaires interposés sur vos statuts : pour lesquels vos ex ne manqueront pas de cliquer sur "j'aime".
Après tout, on vivait très bien sans Facebook avant, pourquoi venir se rajouter des sujets de discordes? Et pour celles et ceux qui n'ont vraiment pas le choix, Mélanie vous révèlera cette semaine sur lesbridgets.com quelques petits trucs et astuces Facebook pour éviter une guerre de couples par wall interposés.