Leral.net | S'informer en temps réel



Top 10 des manières d’arrêter de fumer qui ne marchent pas. Du tout.

le 24 Avril 2015 à 09:30 | Lu 475 fois

Top 10 des manières d’arrêter de fumer qui ne marchent pas. Du tout.

Tu en as assez d'avoir les doigts qui puent le tabac froid, tu aimerais ne pas avoir une haleine de chacal, pouvoir monter deux étages sans t'évanouir et éviter le cancer des poumons qui te guette ? C'est bien normal et tu as tout à fait raison, mais comment faire pour arrêter la cigarette ? Un petit tour sur Internet et te voilà avec 30 pages de conseils et de méthodes diverses, de quoi être totalement perdu. Ne t'inquiète pas, on a tout testé pour toi.

  1. Se venger sur la bouffe
    Tu en as marre de fumer, tu décides de prendre les choses en main et de remplacer tes gitanes par des bâtons de réglisses, des dragibus ou de la choucroute. Juste de quoi t'occuper. Résultat : tu prends du poids, de la tension, tu te sens encore plus mal qu'avant et tu ne peux pas t'empêcher de t'en griller une petite pour digérer. Premier échec.
  2. Se couvrir de patchs
    C'est bien sympa les patchs à la nicotine sauf que dans la cigarette, il y a plein d'autres substances addictives. Du coup tu te sens toujours mal, ta consommation autocollante de stickers augmente et on risquerait un beau matin de te retrouver mort dans une miteuse chambre d'hôtel, le corps recouvert de patchs, shooté à la nicotine, mais toujours en manque de clope. L'overdose bête.
  3. Mâcher 62 chewing-gum à la nicotine par jour
    Au début les chewing-gum marchent plutôt bien. On se dit qu'on a été fort et qu'arrêter la clope c'est pas si compliqué. Le manque se fait toujours un peu sentir, mais tu mâches constamment et tu penses à autre chose. En plus, faire des bulles à la nicotine c'est amusant. Et puis un jour tu te rends compte qu'on peut très bien fumer en mâchant, ce qui permet de faire, en sus, des bulles de fumée. Encore un échec.
  4. Devenir un VRP de la cigarette électronique
    Comme les chewing-gum ne fonctionnent pas, tu décides d'investir un peu et tu t'offres une clope électronique. Un bien bel objet, tu peux choisir différents parfums, et tu te dis que cette fois c'est bon, tu as trouvé la parade. Tu en fais même la promo auprès de tous tes amis fumeurs. Et puis tu lis un article sur la toxicité de la clope électronique et tu te dis que quitte à chopper un cancer, autant que ce soit un vrai et pas une saloperie moderne, mais qu'on a encore du mal à comprendre. Tu jettes ta e-cigarette à la e-poubelle et tu files t'acheter des Gitanes.
  5. Se faire "aiguiller"
    Ta collègue hippie t'a promis que l'acupuncture ça fonctionnait super bien et qu'au bout de 4 séances tu ne retoucherais plus jamais une blonde. Tu as pris rendez-vous, mais comme tu as une peur panique des aiguilles, tu stresses à mort et fumes un paquet avant chaque séance. L'efficacité des petites piqûres s'en trouve nettement amoindrie. Ca se joue à peu de choses des fois.
  6. Tester des médicaments aux noms bizarres
    Ton médecin, voyant que tu galères un peu, a décidé de te prescrire du Champix, un médicament qui joue sur les récepteurs de ton cerveau pour te faire passer le goût de la clope. Tu es allé donc à la pharmacie et en sortant sur le trottoir tu as lu les effets secondaires : nausées, maux de tête, troubles du sommeil, idées suicidaires, troubles du comportement, agitation, humeur dépressive... Tu t'es demandé si ça valait vraiment le coup et tu as essayé de te faire rembourser à la pharmacie en baragouinant que tu étais là y'a 5 minutes, que tu ne savais pas et que tu n'a pas envie de mourir. La pharmacienne a ri.
  7. Tenter l'hypnose, carrément
    Ultime recours pour les fumeurs désespérés. Et vu le prix de la séance, tu as vraiment envie d'y croire. Le mec t'endort en balançant un stylo (bic) devant tes yeux et quand tu te réveilles tu n'as effectivement et miraculeusement plus envie de fumer. Bon, tu aboies très fort dès que tu entends le mot tabac et tu te réveilles parfois à poil en pleine forêt, mais sinon c'est plutôt efficace comme solution techniquement parlant. Socialement, c'est plus discutable.
  8. La cure d'homéopathie
    Quand tu as dit à ta collègue hippie que l'acupuncture ça n'allait pas le faire du tout, elle t'a conseillé l'homéopathie. Oui les petites boules en sucre. Parce que les plantes c'est ce qu'il y a de plus naturel pour arrêter de fumer elle te dit. En plus, elle t'a filé une tisane aux orties et un CD de chants de baleines pour te détendre. Bizarrement ça n'a pas marché et tu ne peux plus voir une baleine en peinture.
  9. Dévorer le livre d'Allen Carr
    Tout le monde te dit que ce livre est exceptionnel et qu'il te démontrera en quelques pages que le clope ne sert vraiment à rien. Ca tombe bien, tu le sais déjà. En plus, tu n'aimes pas trop quand on te dit quoi faire, c'est un principe. T'as certes fini le bouquin, mais avec une clope au bec juste pour montrer qui c'est le patron.
  10. S'en remettre à La volonté
    "Si tu veux, tu peux", "yes, you can" et tutti quanti. On sent bien que c'est le genre de phrases qui a été inventé par des gens un peu chiants qui n'ont jamais fumé de leur vie. Et qui n'ont jamais eu le plaisir de la première clope du jour. Tu souffles donc la fumée au visage de ton ami philosophe en ricanant. Oui, parfois la clope rend un peu con.

D'autres solutions qui fonctionnent mal ?



Plus de Télé
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 23:54 Selfie version singe, appréciez!!