Leral.net | S'informer en temps réel



Top 10 des petits trucs en faveur de l’environnement qui ne coûteraient pas cher (et qui nous simplifieraient la vie)

le 9 Février 2015 à 07:00 | Lu 342 fois

Top 10 des petits trucs en faveur de l’environnement qui ne coûteraient pas cher (et qui nous simplifieraient la vie)

Le 5 Juin c'est la journée mondiale de l’environnement. L'occasion de regarder la race humaine dans le blanc des yeux et de se demander là où on a merdé. Deux bagnoles par foyer, les sex-toys à piles et les écrans plasmas ? Peut-être. Mais franchement rien n'est moins sûr. Ici on pense que sauver la planète c'est simple, et on a 10 solutions pour nous simplifier la vie en respectant mère nature.

  1. Supprimer les tickets de caisses
    Vous voulez sauver la forêt amazonienne ? Arrêtez d'encombrer nos poches de ces saloperies de papiers inutiles. Le temps où les gens se mettaient au coin d'une table, avec une tonne de papier, une calculette à poignée, une casquette et des lunettes, pour "faire leurs comptes" est définitivement révolu. A part encombrer nos poches et nos portefeuilles -complètements vides ok, mais c'est pas une raison-, ces bouts de papier n'ont aucune utilité.
    260649478_3ea0428d30

    Crédits photo (creative commons) : Dmitry Dzhus

  2. Arrêter de boire nos cafés dans ces saloperies de capsules
    Une capsule en plastique dans un emballage transparent qui est lui même dans un emballage cartonné. Tout ça pour un seul misérable café ? Franchement c'est pas sérieux. Le café n'est pas une boisson classe qu'on boit dans une mini tasse avec de la musique lounge. Non, le café c'est pour les gens qui ressemblent à des zombies le matin, et qui ont des envies de suicide en entendant le réveil. On doit pouvoir en mettre exactement la bonne quantité : c'est à dire trop. Et ça, ces satanées capsules nous en empêchent. On peut et on doit les supprimer, c'est pour notre bien et celui de la planète.
    2148208241_966f30a11b

    Crédits photo (creative commons) : Marc Wellekötter

  3. Éteindre les panneaux publicitaires durant la nuit
    Vous savez qui traîne dans la rue le soir ? Les clochards, les prostituées et les mecs bourrés. Donc soient des gens proches du vomi, donc pas en état de remarquer les superbes jeux de mots des réclames lumineuses "avec bridoulou, du bon saucissou, dans mon bidou", soient des gens dont le pouvoir d'achat approche le néant. On est donc dans l'inutilité la plus totale. Alors arrêtons.

    2462457722_02d338a86e

    Crédits photo (creative commons) : Trey Ratcliff

  4. Supprimer le Sopalin, cet ennemi de la planète
    On a des chiffons, on a du PQ, on a des serviettes et on a des éponges. OK, donc ça sert à quoi en fait ce rouleau. À faire des super jeux de mots en famille entre deux rosés ? "Tu me passes le salopin stp hahaha ?". En fait, sa seule véritable utilité, c'est accueillir les spermatozoïdes de jeunes prépubères... Dans ce cas, messieurs les branleurs, c'est à vous qu'on s'adresse. On vous félicite déjà de ne pas vous servir de votre semence pour enfanter (on est déjà bien trop) mais si vous pouviez en plus trouver un moyen plus écologique de vous essuyer, ce serait super. La planète vous dira merci.
    5369097011_17710a8e22

    Crédits photo (creative commons) : Curtis Perry

  5. Abandonner son briquet (amis fumeurs, vous allez le paumer de toute façon)
    Un briquet c'est du plastique, du butane et des produits dérivés du pétrole. Donc pas que du joli-joli. Surtout, ces petits machins se perdent comme un rien. La moyenne de vie d'un briquet est de 3 jours 12 heures et 27 minutes (si, si on a cherché). Pire, vous avez deux chances sur trois de le perdre en l'emmenant en soirée et 3 chances sur 3 de passer votre soirée à chercher "l'enfoiré" qui vous l'a chouré. Prévenez-vous de ça en passant à l'allumette. Elle vous donnera un look délicieusement rétro auquel les gens ne pourront pas résister.
    2229202577_a1b2d2ce7d_z

    Crédits photo (creative commons) : David Cornejo

  6. Exiger des assureurs, des banquiers et de l'état qu'ils arrêtent de nous envoyer des lettres
    Dans le temps, on allait chercher le courrier dans l'espoir de lire une lettre d'amour enflammée, ou des nouvelles de notre pauvre tata, mais depuis les portables et internet, on sait bien que le rôle du facteur consiste à nous apporter des lettres types, qui ont toute la particularité de nous réclamer du pognon ou de nous annoncer qu'on en a plus. Franchement, pour recevoir des nouvelles aussi chiantes, autant nous les envoyer par e-mail. Il y a peut-être une chance que la pilule soit plus facile à digérer, entre deux e-card de chiens qui pètent.

    2581146909_e78d8e957f

    Crédits photo (creative commons) : John Ott

  7. Dire non au rosé, ce fléau qui nous touche tous à l'approche de l'été
    C'est immanquable, avec les beaux jours qui arrivent enfin, cette boisson du démon va se propager comme une épidémie de gastro dans un open-space. Oui, mais ce breuvage ne peut se boire que frais, voire très frais. Sous peine d'engendrer d'innombrables répercussions pas jo-jo : absorption excessive de Curly, mal de crâne, etc... Le frais, quand il fait 40 degrés, c'est pas gratuit. On parle ici de millions de réfrigérateurs remplis à ras bord de cubi bon marché. Toute cette énergie gâchée... Alors qu'on pourrait être tranquille à boire du bon gros rougeot qui tâche, qui lui n'a pas besoin d'être glacé pour faire son office : nous droguer à pas cher.
    4817443561_35f27ee488_z

    Crédits photo (creative commons) : YannGarPhoto

  8. Arrêter de prendre des douches le week-end
    À quoi ça sert de sentir hyper bon si c'est pour rester tout seul, chez soi, et en jogging en plus ? Et puis les douches c'est encore un exemple de ces produits inutiles qui nous gâchent l'existence. Du savon pour le visage, un autre pour les cheveux, un autre pour la .... ou la ...., ça devient n'importe quoi. Vous verrez, on va finir par nous vendre du déo pour les coudes. "Vous sentez des coudes et ça vous pourrit la vie, Cucubitus 48 est fait pour vous".
    2047183582_3503e149ab

    Crédits photo (creative commons) : Kevin Dooley

  9. Arrêter de faire des tonnes de poubelles en plastique pour trier notre plastique (entre autres)
    Ah ça partait d'une bonne idée c'est sûr... Mais c'est devenu complètement con. Si pour éviter de surconsommer, il faut construire des milliards de poubelles en plastique, c'est le serpent qui se mord la queue. Si ça se trouve, tout ce qu'on recycle ne sert qu'a fabriquer des poubelles en plastique pour mettre les trucs qu'on recycle. Vous suivez ? En gros, il y a de grandes chances que ça ne serve à rien. Retournons donc à la bonne vieille poubelle familiale, c'est mieux pour tout le monde.
    2038442136_d8d4f28461

    Crédits photo (creative commons) : Rafa from Brazil

  10. Arrêter de distribuer le bottin, à part quelques uns dans les commissariats
    Dans le genre bouquin qui ne sert à rien, ça se pose à égalité avec le Quid et l'intégrale de l'oeuvre de BHL. Le pire, c'est que celui-là on le dépose gratuitement devant chaque appartement de France. Vous vous rendez compte du pognon que ça représente ? Risquer la déforestation pour continuer à faire des blagues à tous les Monsieur Anus...

    800px-Annuaire

    Crédits photo (creative commons) : NuitNoire

D'autres idées pour sauver mère nature ?