Leral.net | S'informer en temps réel



Top 12 des candidats types de Top Chef, les ingrédients d’une émission étoilée

le 3 Février 2015 à 00:46 | Lu 581 fois

Top 12 des candidats types de Top Chef, les ingrédients d’une émission étoilée

On ne change pas une équipe qui gagne. Top Chef a certes renouvelé son jury, mais compte sur une sélection de candidats qui ressemble à s'y méprendre à celle des années précédentes. On peut donc émettre deux hypothèses : soit tous les cuistots sont pareils, à force de bosser à des horaires décalés et de manger avant tout le monde, soit M6 cible et met en scène ses candidats pour ne pas avoir de surprise. Moralité, si tu veux passer à Top Chef un jour, il faudra être un de ceux-là :

  1. Celui qui en a chié pour en arriver là
    Non, il n'a pas eu un parcours facile. Il a en général fait la plonge dans un restaurant tenu par les Thénardier, mais il s'entraînait seul dans sa chambre de bonne à couper les légumes en julienne avec un couteau rouillé. Mais il n'a rien lâché, il s'est accroché, et aujourd'hui, il est à Top Chef, et il va montrer qu'il n'a pas volé sa place. D'ailleurs, il le dit dès que la caméra est sur lui, "je lâche rien! Merde! Je vais tout donner! Je suis en mode machine de guerre!"
  2. Celui qui a "des influences asiatiques"
    Et qui va à chacun de ses plats apporter sa signature (c'est à dire mettre du soja, de la citronnelle et de la coriandre. Tout le temps). En général, il considère l'Asie comme un grand pays regroupant le Japon, la Chine, la Thaïlande et le Viêt-nam.

     

     

  3. Celle dont on attend qu'elle apporte une "touche féminine" à son plat
    Notamment en mettant des points de sauce ou des pétales de fleurs. Jamais on demande à un candidat d'apporter une "touche masculine", avec une tranche épaisse de bidoche qui surnage dans une flaque de Kro.

     

  4. Celui qui a tout foiré, et qui risque de quitter l'aventure
    Mais comme il est dans le spot Auchan qui passe à chaque coupure publicitaire, on se doute qu'il va encore rester quelques semaines.
  5. Celui qui transpire dans ses plats
    Il aura beau cuisiner comme un Dieu, on ne peut s'empêcher d'être dégoûté quand on voit le mec assaisonner ses plats au jus de front.
  6. Celle qui est trop jolie pour être honnête
    Oui, dans l'absolu, on peut être beau ou belle et cuisiner divinement. Mais on aura toujours un petit doute sur les critères pris en compte lors du casting.

     

     

  7. Celui qui est très jeune, et on le rappellera chaque semaine
    Moins de 20 ans, pas encore de statut de "chef", le petit jeune devra dégager avant la finale pour légitimer le palmarès. Il se fera mettre dehors sur une épreuve bien technique, "tu ne sais pas ce que c'est 'tailler en brunoise'? Tu rentres chez toi!"
  8. Celle qui n'a aucune confiance en elle, qui pleure à toutes les épreuves mais qui y arrive toujours
    Un peu comme ces enfoirés au lycée qui sortaient d'examen en disant "j'ai tout foiré" et qui avaient 18/20.
  9. Celui qui fait cuire des trucs au foin
    Apparemment, c'est obligatoire. Il faut un mec qui cuit des trucs au foin.
  10. Celui qu'on appellera "Voldemort"
    A chaque émission son Voldemort, un candidat ou une canditate détestable que tout le monde à envie de noyer dans son bouillon thaï aux crevettes grises mais qui reste parce qu'il a "LA WIN" et qui souvent finit par gagner.
  11. Celui qui nous vient de Belgique
    Il n'y a pas un bon Top Chef sans un candidat belge, un peu maladroit, toujours sympathique, qui perd souvent contre Voldemort dans une épreuve de repêchage.
  12. Celui qui décrit sa cuisine comme "issue du terroir, mais en y apportant sa touche de folie"
    C'est à dire tous les candidats, aussi bons pour sortir des phrases creuses que pour tailler les légumes.

Et vous, vous pensez qu'il faudrait revisiter cette émission de temps à autre?



Plus de Télé
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 23:54 Selfie version singe, appréciez!!