leral.net | S'informer en temps réel

Top 5 des footballeurs africains d'Europe - Sadio Mané sur un nuage !

Au programme du top 5 des Africains d'Europe : Sadio Mané a frappé très fort avec un triplé contre Man City (4-2). Autres joueurs très inspirés, Slimani et Eto'o, deux habitués du top.


Rédigé par leral.net le Mercredi 4 Mai 2016 à 12:50 | | 0 commentaire(s)|

1. Sadio Mané (Sénégal, Southampton)
On appelle ça une démonstration. Dimanche dernier, l’international sénégalais s’est amusé avec la défense de Manchester City comme aucun autre joueur cette saison. Le festival de l’ancien attaquant du FC Metz et du Red Bull Salzbourg a débuté juste après que Shane Long ait ouvert la marque pour Southampton avant la demi-heure de jeu. Lancé comme un bolide côté droit, Mané a d’abord conclu à ras de terre une passe en profondeur de Dusan Tadic (2-0). Juste avant l’heure de jeu, il a ensuite redonné une avance de deux buts aux Saints en reprenant à bout portant un ballon repoussé deux fois par la transversale à la suite d’un corner (3-1). C’est encore lui qui a frappé, à la 68e, lancé par Dusan Tadic dans l’axe entre deux défenseurs, avant de tromper Joe Hart (4-1). Un triplé qui fait écho aux buts inscrits lors des deux précédentes journées contre Everton et Aston Villa, et qui porte son total personnel à dix unités. Comme la saison dernière. L’exploit valait bien une petite blague de l’arbitre du match, M. Marriner, qui lui a réclamé le ballon de la rencontre - alors que Mané voulait repartir avec – avant de lui rendre l’objet de l’exploit dans un grand sourire.
2. Islam Slimani (Algérie, Sporting Portugal)
Iker Casillas n’est pas prêt d’oublier sa deuxième rencontre cette saison avec l’avant-centre du Sporting. Battu deux fois par Slimani à l’aller au mois de janvier (2-0), le gardien de but espagnol des Dragons a encore subi la loi du buteur algérien, dans son jardin de l’Estadio Do Dragao. À l’arrivée, le Sporting du Portugal s’est imposé (3-1) grâce à un doublé plein de sang-froid de Slimani, dont les statistiques (26 buts en 31 matches de Championnat) affolent les compteurs. Le numéro 9 des Fennecs est tout simplement le meilleur attaquant africain d’Europe. Il était déjà très courtisé en début de saison. Nul doute que ses performances actuelles devraient encore faire monter sa cote.
3. Cheikhou Kouyaté (Sénégal, West Ham)
Évidemment, dans son rôle - ingrat - de ratisseur du milieu de terrain, le Lion de la Teranga n’est pas le joueur le plus exposé chez les Hammers. Mais il est très régulier dans ses performances et peut même, de temps en temps, tutoyer les anges comme ce fut le cas le week-end dernier à Birmingham lors du déplacement à West Bromwich Albion. Une victoire 3-0 qui porte la marque de Cheikhou. C’est lui qui a ouvert la marque de la tête, sur passe de Dimitri Payet. Et c’est encore lui qui a offert le ballon du break à Mark Noble dans le temps additionnel de la première période. Le Dakarois, qui a appris le métier en Belgique (RWDM, Courtrai et surtout Anderlecht) constitue depuis deux saisons une pièce maîtresse dans le système mis en place par Slaven Bilic.
4. Samuel Eto'o (Cameroun, Antalyaspor)
Chaque semaine qui passe, le vétéran camerounais nous épate avec Antalyaspor, club qui – rappelons-le – est promu depuis l’été dernier en Süper Lig turque. Si Antalyaspor a dominé dimanche Konyaspor, 3e au classement, il le doit encore à Samuel Eto’o, dont c’est la vingtième réalisation cette saison, la sixième au cours des sept derniers matches. C’est quasiment une seconde jeunesse que s’offre le natif de Nkon, lui qui n’avait plus franchi la barre fatidique des 20 buts depuis sa deuxième saison à l’Inter de Milan, en… 2010/11. Ainsi que le rappelait hier le site camfoot.com, Eto’o empochera 250 000 euros de primes pour avoir atteint ce total. Et ce n’est évidemment pas terminé pour lui, à trois journées de la fin.
5. André Ayew (Ghana, Swansea)
Son premier doublé de la saison, le week-end dernier, aura permis à Swansea de torpiller Liverpool (3-1) il est vrai diminué puisque Jürgen Klopp avait procédé à un turnover en raison de la demi-finale retour de Ligue Europa. La première saison anglaise de l’ancien milieu offensif de Marseille se déroule pour le mieux, puisqu’il compte déjà dix buts, soit autant que lors de son dernier exercice avec l’OM. Et cette victoire qui porte le sceau du Ghanéen garantit aux Swans leur maintien en Premier League. André Ayew est aussi le deuxième meilleur buteur de son club derrière l’Islandais Sigurdsson (11) et devant Bafe Gomis (5).






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image