Leral.net | S'informer en temps réel

Top 8 des conseils à la con qu’on donnait autrefois aux jeunes parents, et hop un petit bain de saindoux !

le 3 Février 2015 à 00:57 | Lu 782 fois

Top 8 des conseils à la con qu’on donnait autrefois aux jeunes parents, et hop un petit bain de saindoux !

Vous attendez un heureux événement et paniquez un peu à l'idée de devoir vous occuper tout seul comme un grand de votre bébé ? Eh bien, suivez à la lettre ces humbles conseils trouvés dans les guides du jeune parent de nos ancêtres et vous devriez avoir le gamin le plus cool de la cour de récré !

  1. Enduisez votre bébé de saindoux
    Ou encore d'huile ou de beurre si vous n'avez rien d'autre sous la main. Ça aide à retirer les restes de vernix. Ne vous inquiétez pas pour les plaques rouges et les boutons, c'est a priori tout à fait normal. Votre progéniture n'en ressortira que plus belle.
  2. Évitez les bisous et les câlins
    Il s'agit là d'un conseil du psychologue John B. Watson, qui considérait qu'un enfant excessivement gâté (c'est-à-dire qu'on ne laisse pas dans un placard avec une vieille bouteille en plastique pour seul jouet) pouvait être foutu en l'air à jamais.
  3. Et ne jouez pas non plus avec lui
    En tout cas pas avant le 6e mois. C'est le physicien L. Emmett Holt qui l'a dit.
  4. Ne donnez JAMAIS à manger à votre enfant la nuit
    Comme les mogwais. Sorti dans les années 60, le livre de pédiatrie Bringing Up Babies expliquait en effet que nourrir son bébé la nuit l'encouragait à croire qu'il pouvait tout avoir sur demande. Selon cet ouvrage il fallait donc laisser pleurer son nourrisson, quels que soient son âge et sa faim, sous peine d'être anti-patriote.
  5. Mettez votre enfant sur le pot dès 2 mois
    Dans les années 30, le département américain en charge de la petite enfance expliquait le plus sérieusement du monde qu'il fallait commencer à tenir l'enfant au-dessus d'un pot à heure fixe tous les jours dès le 2e mois, et ce afin de l'aider à développer ses intestins. Si l'enfant avait du mal à faire ses besoins, il fallait vous munir d'un bâton de savon et faire ce que vous aviez à faire avec.
  6. N'allaitez pas si vous êtes de mauvaise humeur
    Plusieurs livres de la fin du XIXe siècle et du début du XXe expliquent en effet qu'une mère qui allaite son enfant alors qu'elle est déprimée ou pense à des choses négatives prend le risque de lui provoquer des coliques ou de laisser des séquelles irréparables sur son petit cerveau innocent.
  7. Ne payez pas votre nounou
    Comme l'expliquait si bien l'ouvrage The Mother and Her Child, elle reçoit déjà quelque chose qui n'a pas de prix : le sourire de votre adorable marmaille. Vous n'allez quand même pas lui filer du flouze en plus !
  8. Donnez-lui des œufs au bacon à la 9e semaine
    Certains diront que c'est trop tôt, que nenni ! Le docteur Sackett vous le dira : un enfant peut manger solide dès le 2e jour de sa jeune existence. Et c'est même recommandé, car selon lui, le lait maternel est fort mal équilibré et donc malsain. Qui plus est, un enfant bien nourri et élevé à la dure est un enfant préservé du socialisme.

Ah oui, et si vous aviez un doute : ne donnez jamais de gin à votre enfant pour soulager ses flatulences.

Source : Slate