leral.net | S'informer en temps réel

Torres vide son sac sur sa traversée du désert !

La saison dernière, Fernando Torres a vraiment eu toutes les peines du monde à briller au sein de l'équipe de Chelsea même s'il a remonté doucement la pente au fil du temps. L'attaquant des Blues a reconnu qu'il a failli craquer à Stamford Bridge !



Rédigé par leral.net le Jeudi 16 Août 2012 à 10:42 | | 0 commentaire(s)|

Torres vide son sac sur sa traversée du désert !
Le sentiment de ne rien avoir gagné. A l'issue de l'exercice 2011/2012, l'équipe de Chelsea a remporté la FA Cup et surtout la Ligue des Champions grâce, notamment, à des performances exceptionnelles de Didier Drogba. Pour sa part, Fernando Torres a quelque part le sentiment de ne pas avoir apporté sa pierre à l'édifice. L'Espagnol âgé de 28 ans estime que ses statistiques indignes de son talent (49 matches, 11 buts) sont conformes à ses prestations en dents de scie. L'ancien joueur de Liverpool et de l'Atletico Madrid espère franchement justifier enfin pleinement son transfert de 58 millions d'euros acté durant le mois de janvier 2011.

"La saison n'était pas pour moi (sic). C'était pour les autres... Chelsea a remporté la FA Cup mais je n'ai pas joué la finale. Je n'ai pas savouré quoi que ce soit", a déploré "El Niño" dans les colonnes du journal La Razon. Le son de cloche était plus ou moins le même en C1. "J'ai participé un petit peu plus aux matches de Ligue des champions. Je voulais la remporter mais pas de cette manière." Fernando Torres a indiqué qu'il était clairement rongé par le doute. Il s'est même demandé s'il avait "fait le bon choix" en signant à Chelsea. Mais aujourd'hui, le goleador semble avoir relevé la tête.

Le départ de Didier Drogba à Shanghai Shenhua (Chine) lui offre une belle opportunité afin de devenir l'attaquant numéro un de l'équipe londonienne. Il compte "s'appuyer" sur les supporters afin d'y parvenir. "Si vous êtes un grand joueur, vous devez trouver votre place. Je veux gagner une autre Ligue des champions mais d'une manière différente. (...) Les fans m'ont beaucoup aidé. Parfois je me disais que j'allais juste m'asseoir sur le banc sans faire de bruit. Je ne voulais même pas jouer... Mais les supporters exigent que vous soyez sur le terrain afin de faire le maximum. Ils m'ont reboosté tant de fois...", a-t-il souligné. On l'a compris, Fernando Torres est prêt à (re)devenir une mitraillette infernale devant le but adverse. Histoire d'écrire enfin sa "great story" à Chelsea !









Hebergeur d'image



Hebergeur d'image