leral.net | S'informer en temps réel

Torture et acte de barbarie ayant entrainé la mort : 7 sapeurs-pompiers envoyés devant les Chambres criminelles


Rédigé par leral.net le Samedi 22 Août 2015 à 09:42 | | 0 commentaire(s)|

Du nouveau dans l’affaire Chérif Ndao, du nom du sapeur-pompier mort au cours d’une formation en novembre 2013 à Thiès. Selon le journal L’As, le Doyen des juges d'instruction, Mahawa Sémou Diouf, a pris une ordonnance de renvoi de 7 soldats du feu accusés d’avoir torturé leur camarade, devant les Chambres criminelles. Onacis Bakouch, Ndji Bassang, Baye Thiaw, Jean-Baptiste Sagna, El Hadji Mamadou Ndour et les adjudants Lat Ndoye et Cheikh Ndir sont inculpés "pour torture et acte de barbarie ayant entraîné la mort" de Chérif Ndao.

Ouverte au lendemain de la mort de Chérif Ndao, l’enquête a débouché, relève journal, sur l’interpellation et l’inculpation par le juge d’instruction du premier cabinet d’instruction des soldats du feu. Lorsque l’affaire a été éventée en novembre 2013, on avait parlé de mort naturelle, mais la levée de boucliers des organisations de défense de droit de l’homme avait poussé les autorités à approfondir l’enquête. Le Pr Diatta de l’hôpital Principal de Dakar, qui avait effectué l’autopsie du corps, attestait que Chérif Ndao est mort des suites de contusions musculaires diffuses par coups et blessures compliquées et rhabdomyolyse et d’insuffisance rénale anurique associés à un paludisme grave avec défaillance neurologique, rénale hématologique.






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image