leral.net | S'informer en temps réel

Touba Keur Nganda : "Jubanti Sénégal vilipende Macky Sall chez Khalife général des mourides

Une délégation du bureau de la Coalition "Jubanti Sénégal" a rendu visite au Khalife général des mourides, hier, à Keur Nganda. Les responsables du "mouvement pour le redressement du Sénégal" ont exposé à Serigne Sidy Mokhtar Mbacké le sens de leur combat avant de faire un tour d'horizon de la situation nationale.


Rédigé par leral.net le Vendredi 29 Janvier 2016 à 09:31 | | 0 commentaire(s)|

Au sortir de leur rencontre avec le khalife, le coordonnateur de Jubanti Sénégal, Mamadou Mouth Bane, s’est prononcé sur le procès Hissein Habré. "Sans aucune surprise, le Procureur Mbacké Fall a, aux termes de ses réquisitions, demandé la prison à vie pour le Président Hissein Habré. Rappelons, qu'à peine élu, le 25 mars 2012, le chef de l’Etat Macky Sall s' est envolé pour Paris le 18 avril 2012 et au sortir d'un entretien avec le Président français Sarkozy, il avait déclaré sur le perron de l'Elysée que "Hissein Habré serait jugé en décembre", il venait ainsi de dévoiler à l'opinion nationale et internationale que le sort du Président Habré venait d'être négocié et scellé avec la France et ce avant même qu'il ne prenne les commandes de l'Etat du Sénégal et ne se penche sur les priorités des Sénégalais qui l'ont élu", a souligné Mouth Bane, Coordonnateur de la Coalition "Jubanti Sénégal". Selon lui, "le Président Macky Sall a réitéré son engagement dans cette affaire au mépris du Droit, de la Justice, de l'éthique et de la morale". De l’avis du leader de "Jubanti Sénégal", "la promesse d'un procès juste et équitable était un simple habillage médiatique". A en croire Mouth Bane, « l'Etat de Droit, la Démocratie Sénégalaise ont souffert de cet engagement à corps perdu du Président Macky SALL dans la liquidation politique et aujourd'hui physique d'un homme avec cette volonté de le condamner à perpétuité ».

M. Bane a déclaré que « le Président Macky Sall est l’homme des promesses non tenues surtout pour ce qui concerne la ville sainte de Touba. Tous les engagements pris dans le cadre de l’assainissement de la ville ont été jetés dans les eaux usées ». En plus, poursuivra-t-il, « le statut spécial est devenu absent des discours de Macky Sall. Il faut que les autorités apprennent à respecter l’autorité religieuse de Touba et la Communauté mouride toute entière ». Le président de « Jubanti Sénégal » a soutenu que « le Sénégal est dirigé par un homme qui ne respecte pas les décisions de Justice ».

« Depuis son élection, il prolonge par décret le mandat de l’ancien président de la Chambre de Commerce de Dakar déchu, Lamine Niang alors que la Cour Suprême l’a déclaré perdant. Le refus aussi de respecter la décision de la Cour Suprême dans le dossier des Eléves/Maîtres est une autre illustration. Aujourd’hui, le Président Sall a refusé de respecter cette décision de Justice. Le voilà encore une fois, déchirer l’Avis du Groupe de Travail qui a demandé la libération de Karim Wade », souligne-t-il.

Jubanti Sénégal invite le Peuple à se tenir prêt pour barrer la route à cette dictature naissante et pour lancer un Plan de Redressement National avec une nouvelle vision mise en œuvre par des hommes neufs.

Par ailleurs, la Coalition demande au Président Macky Sall de respecter son engagement de réduire son mandat en cours à 5 ans. Du fait du nombre élevé de citoyens non scolarisés, Mouth Bane a demandé aux autorités d’organiser le référendum autour d’une seule et unique question pour réduire les risques de bulletins nuls.

La situation du monde rural a capté l’attention du leader de la Coalition. Selon M. Bane, le Gouvernement du Sénégal a échoué dans la gestion de l’agriculture. « Depuis 04 ans, les campagnes de commercialisation sont gérées avec un amateurisme bouleversant. Les paysans ne bénéficient d’aucun soutien de la part de l’Etat qui s’est totalement désengagé », constate-t-il. Il a dénoncé ce qu’il qualifie de « manque de vision et de politique agricole cohérente » qui aurait « plongé le monde rural dans une silencieuse famine ». Jubanti Sénégal a lancé un appel à la Communauté internationale et à l'Organisation des Nations unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO) pour venir en aide aux populations sénégalaises.

Mouth Bane et ses camardes ont profité de leur visite pour installer une cellule Jubanti Sénégal à Touba. Celle-ci sera dirigée par Sokhna Diarra Mbacké. Une forte mobilisation a été organisée dans les tous quartiers visités. A l’occasion de cette visite, « Jubanti Sénégal » a noué une alliance avec Déthié Faye, président du Parti Convergence pour la Démocratie et la République (C.D.R/Fonk sa Kaddu). Ces deux formations ont décidé de cheminer ensemble pour l’intérêt du Sénégal. Une déclaration a été faite.






Hebergeur d'image