leral.net | S'informer en temps réel

Touba ou l'autre nom de l'hospitalité : A la découverte de la ville sainte Cheikh Ahmadou Bamba…

S'il y a un lieu au monde où le mot hospitalité ou Teranga dans la langue de Kocc, retrouve son véritable sens, c'est bien la ville sainte de Touba. En tout cas, ce ne sont pas ceux qui ont eu à fouler son sol en période de Magal qui diront le contraire.


Rédigé par leral.net le Vendredi 18 Novembre 2016 à 18:54 | | 0 commentaire(s)|

Touba ou l'autre nom de l'hospitalité : A la découverte de la ville sainte Cheikh Ahmadou Bamba…
Le soleil ardent de Touba, combiné à la chaleur des cuisines, n'a fait que renforcer la dextérité et le courage de ces vaillants soldats de Cheikh Ahmadou déterminés à faire de leurs hôtes de véritables rois conformément à la volonté du saint homme qui avait demandé à ses disciples de rendre grâce, avec lui, son seigneur pour tous les bienfaits qu'il a fait pour lui.

Un mot d'ordre bien suivi pour ne pas dire très bien suivi. Entre des mets, des boissons et des fruits de tout genre, servis avec tellement de générosité, par des personnes à l’âme chevaleresque, on se sentirait presque agressée par l'hospitalité légendaire de Touba.

Après près de 7 années, 7 mois et 7 jours d’exil au Gabon vaillamment endurés au nom de l’Islam. Après cinq années de déportation en Mauritanie avec comme résultat le triomphe de la vérité et l’épanouissement du Mouridisme, après cinq autres années de résidence surveillée à Thiéyenne du Jolof et tout le temps passé à Diourbel, Cheikh Ahmadou Bamba sorti auréolé de gloire pour avoir réhabilité l’Islam sans effusion de sang.

Et, ce n’est que lors de son séjour à Diourbel, que DIEU lui annonça la fin des épreuves, alors qu’il attendait comme d’habitude à les endurer au nom de l’Islam.

″Les épreuves sont terminées, lui a-t-il dit. Toute la mission qui t’a été assignée a été remplie. Tu as obtenu tout ce à quoi tu aspirais. Il ne reste que la Rétribution et l’Action de Grâce ″

Cheikh Ahmadou Bamba appela alors tout le monde, leur fit part de cela et leur dit ″Je demande à celui qui a les moyens de s’associer à moi dans l’Action de Grâce que je rends à mon SEIGNEUR. Il m’a, en ce jour, exaucé au point que j’y ai obtenu la totalité des avantages que je sollicitais auprès de LUI.″

C’est à Diourbel que SERIGNE TOUBA appela les disciples pour leur dire " Quant aux bienfaits que DIEU m’accordé, ma seule et souveraine gratitude ne les couvre plus. Par conséquent, j’invite toute personne dont le Bonheur se justifie dans le mien de s’associer à Moi dans l’Action de Grâce que je rends à DIEU partout où l’anniversaire de ce jour le trouve.»

A la veille de ce jour consacrant le départ en exil du Serviteur du Prophète (PSL) Khadimou Rassoul, Touba refuse du monde. Et, comme toujours, la foi des nombreux fidèles, venus un peu partout du monde reste encore plus que jamais vivace…

Abdoulaye FALL, Leral.net






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image