leral.net | S'informer en temps réel

Touche pas à ma démocratie !

Le régime politique du Sénégal ne serait-il plus qu'un simulacre de démocratie que l'actuel Président Wade écraserait comme un simple mégot ... et ce, sans aucun scrupule ? Jugez plutôt.
Alors même que vendredi dernier, le conseil de ministre a adopté le projet de révision constitutionnelle qui verra un président et son vice-président se faire élire sur la même liste au suffrage universel direct - permettant au vice-président d'occuper le fauteuil du premier en cas de vacances du pouvoir - le texte sera examiné en procédure d'urgence jeudi 23 juin à l'Assemblée nationale !!!!


Rédigé par leral.net le Mardi 21 Juin 2011 à 00:39 | | 2 commentaire(s)|

Touche pas à ma démocratie !
Or, les choses sont on ne peut plus clair : alors que des élections présidentielles sont programmées pour février 2012, l'actuel président âgé de 85 ans se démène bec et ongle - ou plutôt ruse et stratégie - pour placer au pouvoir son fils Karim, déjà fortement impliqué (dans tous les sens du terme ?) dans les affaires (même motifs, même punitions ?) de l'Etat.

Le président du Sénégal, Abdoulaye Wade, semble ainsi farouchement décidé à établir sa famille pour longtemps à la tête du Sénégal.
Ne reculant devant rien .... et luttant contre le temps, les élections approchant, il vient même de solliciter une procédure d'urgence pour le vote du Projet de Loi Constitutionnelle instituant le ticket de l'élection simultanée, au suffrage universel du Président et du Vice Président de la République.
Réunie autour de la coalition Bennoo Siggil Senegaal (BSS), l'opposition sénégalaise ainsi que des organisations de la société civile ont promis de combattre le projet de l'élection présidentielle sur ticket, jusqu'à son retrait.
Une campagne «touche pas à ma Constitution» est mise en place depuis ce samedi 18 juin par la RADDHO (Rencontre Africiane pour les Droits de l'Homme) d'Alioune Tine et d'autres organisations de la société civile. Ils comptent se battre jusqu'au bout pour éviter que cette loi ne passe.
L'enjeu du dossier ? Selon le journal Challenger il est " évident que, si la révision de la constitution venait à être acceptée par les Sénégalais, Me Wade prendra comme colistier son fils lors de la présidentielle à venir et, en cas de victoire, se retirera plus tard pour laisser le fauteuil présidentiel à son dauphin constitutionnel, en évoquant des raisons de santé."
Mais les Sénégalais comptent bien ne pas se laisser faire ... même si l'actuel Chef de l'Etat semble prêt à tout ou presque pour maintenir sa famille au pouvoir.
Lundi, la police sénégalaise a procédé à des interpellations, dont le socialiste Barthélémy Dias, suite à la manifestation de protestation improvisée par de jeunes opposants au projet gouvernemental de réforme institutionnelle.
Le leader des jeunesses du Parti socialiste a été interpelé alors qu'il circulait à bord de son 4x4, tandis que ses compagnons brandissaient des cartons rouges sur leur passage.
Les protestataires ont surgi des artères jouxtant Sandaga, dans le centre-ville de Dakar, avant d'être dispersés par les policiers qui ont interpellé certains des protagonistes.
Sources: Agence sénégalaise de Presse, Presse sénégalaise, Le Challenger



1.Posté par mbaye le 21/06/2011 04:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ON AURA LES EVENEMENTS DE LA COTE D'IVOIRE AU SENEGAL. C'EST DOMMAGE,MAIS COMME LE VIEUX SATAN VEUT S'ETERNISER AU POUVOIR AVEC SA MAUDITE FAMILLE ET SES SBIRES,LA SEULE SOLUTION SERTA UNE REVOLUTION SANGLANTE,ET VRAIMENT LE PAYS DE LA TERANGA N'EN PEUT PLUS. LE BOUT DU "MOUGN" A ETE ATTEINT.IL FAUT NOUS DEBARRASSER DE CE DISCIPLE DE SATAN PAR TOUS LES MOYENS.. AUX ARMES !!!! AUX ARMES !!!

2.Posté par Gaindé le 21/06/2011 09:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Chers compatriotes,

Abdoulaye Wade le monstre veut bruler le pays avec ses accolytes et fumiers.
L'armée inexistante, la police complice, la justice tordue il ne nous reste que le soulevement pour arreter cet assassin. Il vit de sang des populations et ne croit en rien sauf le pouvoir et l'argent.
Il ne suffit pas de rester dans vos salons et regarder la télé. Descendez dans la rue et dites non à ce monstre. Il est pret à tout c'est un batard. DITES NON A CES ASSASSINS AVANT QU'IL NE SOIT TROP TARD.
WADE SA DATA NDAYE CHAQUE MATIN. FILS DE PUTE ET LA HONTE DE L'HUMANITE

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image