leral.net | S'informer en temps réel

Tounkara à Aminata Tall : "Offrez votre patrimoine à la Ville de Diourbel"


Rédigé par leral.net le Jeudi 15 Janvier 2015 à 18:17 | | 7 commentaire(s)|

Tounkara à Aminata Tall : "Offrez votre patrimoine à la Ville de Diourbel"
Madame la Présidente,

Vous avez manqué à l’ultimatum du 31 décembre 2014, fixé par le président de la République le 23 décembre, pour que toutes les autorités concernées procèdent à leur déclaration de patrimoine. Cet ultimatum fait suite à la demande exprimée par le président, à travers l’Office national de lutte contre la corruption (OFNAC), depuis le mois de mai 2014. Vous avez argué de difficultés à rassembler toutes les pièces justificatives de votre patrimoine. Cela fait sept mois.

Votre patrimoine serait donc aussi large, devant nécessiter autant de temps pour le communiquer à l’OFNAC ! Vu que vous n’avez travaillé, depuis 1991 date de votre première entrée dans un « gouvernement de l’entrisme », que pour l’Etat du Sénégal et que vous n’êtes ni héritière de fortune, ni industrielle, ni commerçante, comment avez-vous pu constituer un tel patrimoine ?

Par ailleurs, votre ville natale de Diourbel se meurt. Il n’y a strictement rien. Pas d’industrie, pas d’hôtel, pas d’infrastructures culturelles et sportives. Les écoles publiques sont déplorables. Le coup de grâce sera asséné par le tracé de l’autoroute à péage « Ila Touba » qui passe à 15 km au large de Diourbel. Pourtant, vous avez été maire de cette ville pendant cinq ans (2002-2007). L’histoire retiendra que vous n’y avez laissé aucune réalisation ni sillon de développement. Assurément, Diourbel, bassin arachidier, capitale du Baol de Cheikh Ahmadou Bamba et Cheikh Anta Diop mériterait un meilleur sort. 100.000 personnes laissées en rade d’une vie normale. D’ailleurs, lors du Conseil des ministres délocalisé du 26 juillet 2012 tenu dans votre ville, tous les officiels ont dû rallier Touba pour se restaurer, Diourbel n’offrant strictement rien. Vous étiez présente.

Pourrions-nous vous suggérer d’offrir votre important patrimoine à la Ville de Diourbel en retour de tout ce que cette ville a fait pour vous ? Si vous en acceptez le principe, cela serait sous la condition d’en faire un fonds pour financer des activités de revivification de la ville. D’autres Diourbellois pourraient être tentés de vous suivre dans cette démarche et un cercle vertueux pourrait se dessiner au profit de votre ville de naissance et fief politique qui est dans un bien piteux état, tout le contraire de votre abondant patrimoine.

Veuillez agréer, Madame la Présidente, l’expression de nos sentiments patriotiques.

Mamadou Sy Tounkara, Présentateur de « Senegaal ca kanam »






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image