leral.net | S'informer en temps réel

Tounkara au ministre Amadou Bâ: "Quand allez-vous récupérer notre argent à HSBC ?"


Rédigé par leral.net le Dimanche 22 Février 2015 à 14:27 | | 9 commentaire(s)|

Tounkara au ministre Amadou Bâ: "Quand allez-vous récupérer notre argent à HSBC ?"
Monsieur le Ministre,

Suite aux informations fournies par le quotidien français « Le Monde » concernant la banque HSBC qui a aidé des milliers de personnes à travers le monde à cacher leur argent pour éviter de payer des impôts dans leurs pays respectifs, nombre de pays ont entamé des démarches auprès de cette banque pour emmener leurs évadés fiscaux à régulariser leurs situations.

Comme vous le savez, le Sénégal est concerné car 310 de nos concitoyens y ont gardé quelque 90 milliards de FCFA. Pourquoi notre pays ne fait pas encore partie de ceux qui se sont signalés auprès de HSBC pour y voir plus clair et récupérer leurs dus ?

L’Impôt sur le revenu des personnes physiques (IRPP) étant de 40% pour les revenus supérieurs à 13.500.000 FCFA et une majoration de 25% d’office appliquée aux fraudeurs, le Trésor public devrait empocher pas moins de 58 milliards FCFA dans cette affaire. C’est 50% de la masse salariale de la Fonction publique, 116% du service mensuel de la dette, 61% du budget de la présidence, 16% de celui de l’Education, 45% de la Santé, 35% de l’Agriculture, 145 fois la rachitique enveloppe de 400 millions FCFA de l’ASPIT pour l’Invention et l’Innovation au Sénégal…Avec cette somme, des abris provisoires pourraient disparaître, des Sénégalais avoir accès à l’eau potable, à l’électricité, des emplois créés…

Quelque comparaison que l’on puisse établir montrera toujours que 58 milliards devraient faire l’objet d’un traitement sans délai. Et, ce ne sont que des estimations minimales car les détourneurs de deniers publics ayant planqué leur butin à HSBC se doivent de tout restituer à l’Etat.

Quand allez-vous donc agir et récupérer nos pauvres deniers à HSBC ? Vous n’avez absolument pas le droit de fermer les yeux, vous boucher les oreilles ou vous ligoter les mains comme si de rien n’était. C’est votre job pour lequel nous vous entretenons si grassement, au-delà même de nos moyens. Et cet argent est le nôtre, dont nous avons tant besoin pour financer notre mieux-être.

Veuillez agréer, Monsieur le Ministre, l’expression de nos sentiments patriotiques.

Mamadou Sy Tounkara, Présentateur de « Senegaal ca kanam »






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image