leral.net | S'informer en temps réel

Tounkara corrige le Président Macky Sall: "Année blanche est une expression maudite"


Rédigé par leral.net le Vendredi 24 Avril 2015 à 19:56 | | 17 commentaire(s)|

Tounkara corrige le Président Macky Sall: "Année blanche est une expression maudite"
Monsieur le Président de la République,

L’expression maudite « année blanche » est sortie de votre bouche ! Catastrophe peut-elle plus grande pour un pays aussi jeune que le nôtre en quête d’émergence ?

L’Ecole sénégalaise a bu jusqu’à la lie un cocktail de fatal de quatre ingrédients.

1 – Les calamiteux programmes d’ajustement de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international des années 1980 sous Abdou Diouf. En clair, aucun investissement dans l’Ecole. Or, l’éducation a un besoin permanent en investissements pour améliorer le cadre, les programmes et la motivation de tous les acteurs. Sans investissement, le cadre se détériore, les programmes sont obsolètes et la motivation n’est plus au rendez-vous.
2 – La politique politicienne a introduit dans l’école l’absence de mérite et de niveau chez les enseignants : clientélisme et copinage ont généré les maudits « quotas sécuritaires » et « ailes de dindes ». De plus, l’absence de courage politique a freiné le façonnage d’une Ecole selon notre histoire, nos langues, nos besoins et notre avenir propres.

3 – L’ère Wade s’est distinguée par une irresponsabilité démagogique sans pareil : pour solutionner les revendications de l’Ecole, il faut juste signer des protocoles d’accord pour calmer le front social, sans jamais avoir ni l’intention ni les moyens de les respecter. Ainsi, des accords de 2003 sont encore en souffrance. Les enseignants sont aussi diabolisés.

4 – La facilité déconcertante des enseignants à abandonner les classes comme mode de protestation de revendications légitimes a plombé l’estime dont ils bénéficiaient et pénalisé les apprenants.

N’acceptez pas que votre présidence soit maudite par une année blanche. Offrez un milliard de votre propre patrimoine et demandez à chaque Sénégalais de cotiser 2.000 FCFA pour avoir les 26 milliards FCFA qui sauvent l’année scolaire et universitaire. Finalement, soyez le véritable sauveur de l’Ecole par un remodelage qui relève les défis du passé, du présent et du futur.

Veuillez agréer, Monsieur le Président de la République, l’expression de nos sentiments patriotiques.

Mamadou Sy Tounkara, Présentateur de « Senegaal ca kanam »






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image