leral.net | S'informer en temps réel

Toussaint Manga attaque Aliou Sall : « Comment un journaliste qui gagnait 50 F la ligne arrive à brasser des milliards »


Rédigé par leral.net le Jeudi 20 Octobre 2016 à 12:50 | | 13 commentaire(s)|

Décidément son séjour en prison a rendu plus virulent Toussaint Manga qui a traité de tous les noms d’oiseaux Aliou Sall, le Maire de Guédiawaye.
Décidément son séjour en prison a rendu plus virulent Toussaint Manga qui a traité de tous les noms d’oiseaux Aliou Sall, le Maire de Guédiawaye.
 
La grande interrogation de Toussaint Manga, le secrétaire de l’Union  des Jeunesses Travaillistes Libérales (UJTL) est de savoir à propos d’Aliou Sall, « comment un journaliste qui gagnait 50 F la ligne est arrivé à brasser des milliards ». Pour lui, point de doute, Aliou Sall est parrainé au haut niveau par des sphères plus fortes que lui.
 
Décidément son séjour en prison a rendu plus virulent Toussaint Manga qui a traité de tous les noms d’oiseaux Aliou Sall, le Maire de Guédiawaye et frère, en son état, du Président de la République Macky Sall.
 
« Il ne peut pas s’enrichir aussi facilement sur le dos  des Sénégalais, simplement parce qu’il est le frère du Président de la République. Comment un journaliste qui gagnait 50 F la ligne, arrive à brasser des milliards ? Ce n’est pas possible » a dénoncé Toussaint Manga dans les colonnes du journal "L'Observateur" dans sa livraison ce jeudi 20 octobre.
 
« Aujourd’hui, Aliou Sall est partout…dans le secteur bancaire aussi. Il est gourmand. Et la CREI devait se saisir de tous ces dossiers où il y a des preuves tangibles, mais, elle ne le fait pas, parce c’est le frère du Président. C’est la preuve que la CREI a été ressuscitée contre Karim Meissa Wade. Mais qu’Aliou Sall comprenne qu’il rendra un compte un jour tôt ou tard. J’ai l’intime conviction qu’il y a plus haut derrière Aliou Sall. Il est parrainé », a ajouté le secrétaire général l’UJTL.
 
Pour sa dernière sortie en date dans les colonnes Jeune Afrique, le frère cadet du président Macky Sall, avait pourtant indiqué ne plus s'être occupé d'hydrocarbures au Sénégal depuis le 1er janvier 2015.
 
Aliou Sall qui avait annoncé le 14 octobre sur sa page Facebook qu’il démissionnait de la branche sénégalaise du groupe Timis Corporation, avait expliqué que “si ça n’avait dépendu que de moi, je n’aurais pas bougé d’un iota car les accusations portées contre moi sont sans fondement, ajoute Aliou Sall. Je l’ai fait pour faire taire ceux qui, dans ma propre famille politique [l’Alliance pour la République, le parti présidentiel], considèrent que mes activités au Sénégal sont préjudiciables au président de la République.”
 
Après toutes ses clarifications et éclairages, Aliou Sall n’a pas convaincu certains acteurs politiques et Toussaint Manga en faiat partie.
 
Massène DIOP Leral.net

Aliou Sall a démissionné de la branche sénégalaise du groupe Timis Corporation pour faire taire ceux qui, dans sa propre famille politique, considèrent que ses activités au Sénégal étaient préjudiciables au Président de la République.
Aliou Sall a démissionné de la branche sénégalaise du groupe Timis Corporation pour faire taire ceux qui, dans sa propre famille politique, considèrent que ses activités au Sénégal étaient préjudiciables au Président de la République.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image