leral.net | S'informer en temps réel

Toussaint Manga parle de son incarcération : "La prison m'a renforcé... Thione Seck a été abusé..."


Rédigé par leral.net le Lundi 1 Février 2016 à 09:47 | | 19 commentaire(s)|

Toussaint Manga n'a rien changé de son engagement politique. Fraîchement sorti de prison à la faveur d'une liberté provisoire, le secrétaire général de l'Ujtl se dit déterminé à poursuivre son combat contre le régime en place. "Je sors de la prison avec la conscience tranquille. Parce que j'ai été injustement emprisonné. Je considère que c'était mon destin et je l'accepte. Cependant, cette épreuve ne saurait diluer mon engagement politique et la ligne de conduite que je me suis tracé pour un Sénégal meilleur. La prison m'a requinqué, elle a renforcé mon engagement politique pour me battre sur les questions de principe. En prison, j'ai transcendé la dimension de parti. Maintenant, je vois beaucoup plus large que les questions de justice ne doivent pas être le combat exclusif des partis politiques", a-t-il dit dans un entretien accordé à L'Observateur.

Mais, comme tous ceux qui ont séjourné à la prison de Rebeuss, Toussaint Manga plaide pour le désengorgement de cette maison d'arrêt dont il juge "les conditions de détention inhumaines". "Les esclaves étaient mieux traités que les prisonniers sénégalais, surtout à Rebeuss. La vraie priorité doit être le désengorgement des prisons. Il y aura bientôt une mutinerie à Rebeuss, si la situation ne change pas. Rebeuss est une urgence extrêmement grave", alerte le responsable libéral qui "demande au Président Macky Sall d'accorder plus de grâce aux détenus victimes d'injustice".

Le patron de l'Ujtl cite, entre autres, le cas de Pape Mamadou Pouye, des Sapeurs-Pompiers, Cheikh Alassane Sène, Amadou Johnny Bâ et Thione Seck. Pour ce dernier, il estime qu'il doit être libéré parce qu'il a été abusé. "Le Premier ministre disait à l'Assemblée nationale qu'on ne doit pas brûler nos stars. Mon intime conviction est que Thione Seck a été abusé. Ce qui lui est arrivé peut arriver à chacun d'entre nous. Il y a Taïb Socé aussi, c'est une icône. Je demande au Président de protéger ces gens-là, conformément à la déclaration de son Premier ministre", a confié Toussaint Manga.






Hebergeur d'image