leral.net | S'informer en temps réel

Tout est bien, qui finit bien : Un fils de Serigne Abdou Fatah avait menacé de libérer, par A ou B, les dix-neuf présumés bourreaux de Cissé Lô

En enjambant le temps, pour procéder à la libération des dix-neuf personnes interpellées suite à l’incendie des deux domiciles, du véhicule pick-up et de la boulangerie du député Moustapha Cissé Lô, le régime de Macky Sall a, du coup, évité une situation explosive qui pouvait même occasionner un carnage digne du nom à Touba. En effet, l’un des fils de Serigne Abdou Fatah Mbacké avait pris l’engagement de faire libérer par tous les moyens les individus arrêtés, si l’Etat tentait de prolonger leur détention.


Rédigé par leral.net le Dimanche 22 Juin 2014 à 21:56 | | 5 commentaire(s)|

Tout est bien, qui finit bien : Un fils de Serigne Abdou Fatah avait menacé de libérer, par A ou B, les dix-neuf présumés bourreaux de Cissé Lô
D’ailleurs, à ce titre, Actusen.com a appris, de sources généralement bien informées, qu’il avait fixé un ultimatum qui devait expirer ce dimanche soir. Aussi, une réunion des petits marabouts de Touba a été organisée, dans la perspective de la suite à donner à l’affaire Moustapha Cissé, responsable de l’Alliance pour la République. Mais tout est bien, qui finit bien. Car c’est dans l’après-midi que la vingtaine de personnes ont été relâchées.

Pour rappel, c’est ce vendredi 21 juin 2014 que des religieux ont pris d’assaut le patrimoine du parlementaire pour le réduire en cendres. Au motif que ce dernier est crédité d’avoir maladivement insulté le porte-parole de la famille du vénéré Feu Serigne Fallou Mbacké. Et ce, dans un enregistrement sonore;

actusen.com






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image