leral.net | S'informer en temps réel

Tout va très bien au Sénégal, Merci !


Rédigé par leral.net le Lundi 31 Octobre 2016 à 23:16 | | 1 commentaire(s)|

Macky Sall, lors de sa tournée économique dans le fond du Sénégal.
Macky Sall, lors de sa tournée économique dans le fond du Sénégal.
Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes. Tout va très bien au Sénégal ! L’argent coule à flots. Vous en doutez ? Le budget 2017 est là pour vous arracher un sourire. Pas moins de 3.360 milliards Cfa de ressources financières projetées ! Un record dans l’histoire de notre pays indépendant que les agents zélés du pouvoir ne manquent jamais de vous envoyer à la figure.
 
Tout va bien, vous dis-je ! Pétrole et gaz attendent d’émerger des zones offshores. Vivement les premiers barils et pipelines du nouvel émirat d’Afrique occidentale française. La famille du chef n’est pour rien dans ces scandales qui puent les hydrocarbures. «Monsieur Frère» est blanc comme neige, il s’est même éloigné des lieux du crime pour mettre à l’aise l’autre. Point de malédiction ! L’enfer, c’est (toujours) les autres, disait Sartre.
 
Allons-enfants de la patrie Sénégal, tout va bien chez nous, même si des flics prennent goût à humilier allègrement des citoyens sénégalais avec un autre gaz, malodorant et étourdissant. Oui, tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes. N’en doutez plus jamais ! Une preuve ? Nous avons un chef suprême qui a fait de l’appareil judiciaire sa propriété personnelle. Il est juge, procureur, avocat, greffier. Cultivateur aussi, le dimanche. Il en a les capacités et la volonté ! Il ressuscite une affaire vieille de quelques années juste parce que la tronche d’un mis en cause ne lui chante plus : le malotru doit expier sa faute, crime de lèse-majesté.
 
Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes. Cessez d’en douter ! Une preuve : nous avons maintenant un machin hyper utile qui s’appelle Haut conseil des collectivités territoriales. Et vous savez quoi ? A sa tête, un homme qui va s’asseoir sur un budget colossal, simplement parce qu’il fait ce que le chef veut qu’il fasse. Le deal est trop flagrant: cinq minutes après sa confirmation officielle, son parti se vend au chef pour les législatives de juin 2017.
 
Tout va très bien au Sénégal. Le chef alloue 6 milliards à une institution-pirate qui n’apporte rien à une démocratie que l’on habitue aux reniements et que l’on projette dans un autoritarisme tropical. Parents, courtisans et alliés peuvent bien danser… Pitié pour notre pays !
 
Source impact.sn






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image