leral.net | S'informer en temps réel

Trafic d’êtres humains et homicides multiples : Plus d’une centaine de Sénégalais écrouées en Italie

Le journal sénégalais «Libération» a révélé les noms et les visages de Sénégalais qui croupissent actuellement dans les prisons italiennes pour des délits de trafics d’humains et d’homicides multiples qui sont criminalisés au pays de Sylvio Berlusconi.


Rédigé par leral.net le Samedi 17 Septembre 2016 à 20:28 | | 3 commentaire(s)|

A en croire le journal «Libération», certains Sénégalais ont vu être greffé à leur chef d’accusation premier (trafic d’êtres humains) le délit «d’homicides multiples après le chavirement de leur embarcation».

«Libération» a même publié dans son édition de samedi et dimanche 17 et 18 septembre les noms et les photos de quelques Sénégalais qui risquent gros actuellement dans les geôles italiennes, loin de leur Sénégal.

«Le plus jeune, Babacar Ndong, est juste âgé de 18 ans. Il a presque le même âge que Mamadou Dia, 19 ans, qui faisait «passer» une embarcation contenant 365 migrants dont des enfants», renseigne le journal.

«Deux autres compatriotes, Mbaye Faye et Abdou Seck, sont, eux, tombés après avoir intercepté avec un navire transport 305 migrants. Tout récemment, c’est un autre Sénégalais, Mamadou Diédhiou, qui a été arrêté pour le même crime en même temps que son complice gambien. Bassirou Sarr figure aussi sur la liste avec «ses» 101 migrants tout comme Sangol Fall, Hassan Seck, Mbaye Faye, Abdou Seck, Mamadou Thior, Calo Boye, Lamine Dramé et son complice présumé Cheikh Tidiane Faye, Mallé Cissokho...» a aussi détaillé le journal.

Massène DIOP leral.net






Hebergeur d'image