leral.net | S'informer en temps réel

Trafic international de stupéfiants : des Bissau-guinéens arrêtés avec trois kilogrammes de cocaïne estimé à 39 millions

Le réseau qui ravitaillait Dakar, sa banlieue et la Petite Côte en cocaïne a été mis hors d’état de nuire. La police de Malika a intercepté deux Bissau-guinéens avec trois kilogrammes de cocaïne, estimé à 39 millions de FCfa.


Rédigé par leral.net le Jeudi 10 Septembre 2015 à 12:38 | | 6 commentaire(s)|

Trafic international de stupéfiants : des Bissau-guinéens arrêtés avec trois kilogrammes de cocaïne estimé à 39 millions
D’après le journal Walfadjri, les hommes d’Anna Sémou Faye ont démantelé le principal réseau de fournisseurs de cocaïne de la capitale, sa banlieue et la Petite côte. La police de Malika a procédé à l’arrestation de deux Bissau-guinéens, Fernando et Matcheu, pour « détention et trafic de drogue dure ». Les limiers ont saisi par-devers eux trois kilogrammes de cocaïne d’une valeur de 39 millions de nos francs.

Avec cette saisie, la police a réussi un grand coup. Il a fallu un rude travail aux limiers de cette localité pour mettre la main sur cette bande. En effet, après avoir reçu une information faisant état des agissements de trois personnes de nationalités étrangères s‘adonnant à la vente illicite de stupéfiants dans les trois secteurs considérés, les limiers ont établi une plaque pour surveiller les moindres déplacements de ces présumés trafiquants. Par la suite, les flics se sont rendu compte qu’ils avaient affaire à des hommes spécialisés dans le commerce de marchandises prohibées. Pour tromper la vigilance des trafiquants, ils se sont fait passer pour des clients venus s’approvisionner. Et le piège a marché.

Finalement, les deux ressortissants Bissau-guinéens seront mis dans le panier à salade avant que le troisième ne prenne la fuite. Il fait actuellement l’objet d’intenses recherches. Après avoir arrêté et placé en garde à vue ces deux mafieux à la police de Malika, les flics ont envoyé la poudre blanche au laboratoire de la police scientifique qui a confirmé, après analyse, que celle-ci était de la cocaïne.

Pour l’heure, Fernado et Matcheu ont été déférés, hier, au parquet. Ce qui met fin au règne des fournisseurs de Dakar, sa banlieue et la Petite Côte.






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image