leral.net | S'informer en temps réel

Trainé par Zoheir Wazni pour diffamation, le groupe « Jeune Afrique » à la barre de la grande Correctionnelle

Le procès opposant le magazine « Jeune Afrique » et l’homme d’Affaires Zoheir Wazni sera appelé à la barre de la grande correctionnelle ce jeudi matin. L’homme d’Affaire Libano-sénégalais poursuit le journal panafricain pour diffamation dans un article où il est traité de "Madoff sénégalais" du nom de cet Américain qui a mis en faillite plusieurs banques.


Rédigé par leral.net le Jeudi 21 Avril 2016 à 08:14 | | 2 commentaire(s)|

Attrait à la barre du tribunal de grande instance Hors Classe de Dakar, le magazine « Jeune Afrique » devrait s’expliquer sur le bien fondé de l’article paru dans le journal panafricain dont le titre « Comment Zoheir Wazni s’est joué des banques sénégalaises » aurait causé beaucoup de torts à l’homme d’affaires Libano-sénégalais. Mécontent des écrits de « Jeune Afrique », il avait pris les attaches de ses avocats pour ester en justice le magazine. Dans l’article signé par un certain Amadou Oury Diallo, celui-ci traite l’homme d’affaire de « Madoff » de la place dakaroise. Pour « Jeune Afrique », Zoheir Wazni doit près de 22 milliards FCfa à trois des plus grands établissements bancaires du pays. Des propos jugés diffamatoires et injurieux par M. Wazni qui réclame ainsi, pour toutes causes de préjudices subis, la somme de 5 milliards de nos francs. Nous y reviendrons.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image