leral.net | S'informer en temps réel

Traité de "voleur" par le Pape du Sopi : Aliou Sall a servi une sommation interpellative à Wade qui promet de répondre demain…

Comme annoncé en exclusivité ce matin par Ferloo, Me Babacar Thiam de l’étude de Me Gnagna Seck, huissier de Justice a servi à l’ancien Président de la République, Me Abdoulaye Wade, "une sommation interpellative de M. Aliou Sall, relative à l’accusation «de voleur et de prise de 30% des actions de Kosmos Energy, soit une somme de 60 milliards de francs Cfa, dans le cadre du contrat de recherche et d’exploitation de pétrole…, portée contre lui, par le leader du Pds».


Rédigé par leral.net le Mercredi 26 Novembre 2014 à 18:24 | | 9 commentaire(s)|

Traité de "voleur" par le Pape du Sopi : Aliou Sall a servi une sommation interpellative à Wade qui promet de répondre demain…
Selon Me Thiam : "Je suis arrivé à Fann, comme prévu, vers 13 heures, j’ai saisi le gendarme qui officie à la porte du domicile du Pape du Sopi. Après avoir décliné l’objet de ma visite, il a pris le document et l’a amené à l’intérieur de la maison. Quelques minutes après, une personne est venue me parler au nom du Directeur de cabinet de Me Wade, pour me signifier que le maître des lieux est en réunion. J’ai été obligé d’attendre et même de poireauter un peu. Plus tard, c’est Amadou Tidiane Wone dit Baba, son Directeur de cabinet qui sort pour écrire, en guise de décharge, ceci : «Me Wade a reçu votre sommation interpellative. Il apportera sa réponse demain»".

Pour rappel, au cours du meeting de Front démocratique pour la défense de la République du vendredi 21 novembre dernier, Me Abdoulaye Wade «avait jeté à la vindicte populaire, le jeune du président Macky Sall, en l’occurrence, Aliou Sall qu’il a voué aux gémonies et accusé d’être un voleur de 60 milliards de francs Cfa, dans l’affaire du permis de recherche et d’exploitation de pétrole accordé à la société Kosmos Energy».

«Si dans sa réponse attendue demain, Me Wade confirme ses propos tenus à Colobane le venrdedi dernier et répété encore dans la presse du jour, l’affaire atterrira devant le juge, nous informe-t-on, car Aliou Sall s’estime diffamé».

Ferloo







Hebergeur d'image