leral.net | S'informer en temps réel

Traitement de l'information relative aux enfants: Les "dérives" de la presse dénoncées

Depuis ce matin se tient à Saly (Mbour), un atelier de formation des journalistes et animateurs sur le traitement de l’information relative à la protection de l’enfant et des groupes vulnérables (DPEGV). La rencontre réunit les agents du ministère de la Femme, de la Famille et de l'Enfance et une et vingtaine de professionnels de médias. L’objectif est de sensibiliser ces derniers pour un meilleur "traitement des informations sensibles" relatives aux enfants.


Rédigé par leral.net le Samedi 30 Novembre 2013 à 16:16 | | 1 commentaire(s)|

Traitement de l'information relative aux enfants: Les "dérives" de la presse dénoncées
Lors de l’ouverture de la rencontre, le directeur des Droits, de la Protection de l'enfance et des groupes vulnérables, Niokhobaye Diouf a déploré le traitement par des journalistes de certaines informations qui portent atteinte à la dignité des enfants. "Tous les jours il est relaté dans la presse, des informations relatives à la situation des enfants, en termes de maltraitance, d’abus et également d’exploitations de toutes sortes. Souvent ces informations sont relayées d’une manière qui porte atteinte aux droits de l’enfant. Et dans certains cas d’abus, les enfants sont exposés au public. Leurs noms sont dévoilés et leurs visages sont montrés de manière découverte", a-t-il dénoncé, ajoutant que les enfants doivent être protégés dans tous les cas parce qu’ils sont l’avenir de la Nation. "C’est des citoyens qui doivent assurer et assumer des fonctions dans le pays. Donc pour cette raison nous devons préserver leurs droits fondamentaux."

Abondant dans le même sens, le secrétaire général du ministère de la Femme et de l’Enfance, Abdou Faye a invité les professionnels des médias à une bonne communication en faveur des enfants et des couches vulnérables de la population. "C’est des innocents, qui méritent d’être soutenus, protégés et adulés dans les médias", a-t-il souligné.

Les attentes par rapport à ce séminaire qui prend fin demain dimanche, a rappelé Niokhobaye Diouf, "c’est d’amener les journalistes les professionnels des médias à mieux collaborer avec la direction pour un traitement beaucoup plus favorable à la protection de l’enfance". "Les journalistes étant des partenaires stratégiques, il est extrêmement important que nous les outillons à asseoir une bonne stratégie de respect des droits de l’enfant pour un traitement adéquat juste et compréhensif, a indiqué M.Diouf.



1.Posté par houraye le 01/12/2013 10:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

hier tata coumba se marié

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image