leral.net | S'informer en temps réel

Traitement du paludisme: La prise en charge désormais gratuite dans 5 régions du Sénégal

Le Sénégal va célébrer la Journée mondiale de lutte contre le paludisme mardi prochain à Kaolack. En prélude à cet événement-phare, le coordonnateur du PNLP a annoncé que la prise en charge du traitement du paludisme grave, va désormais être gratuite dans six régions du Sénégal.


Rédigé par leral.net le Mercredi 19 Avril 2017 à 10:02 | | 0 commentaire(s)|

Traitement du paludisme: La prise en charge désormais gratuite dans 5 régions du Sénégal
Traitement du paludisme: La prise en charge désormais gratuite dans 5 régions du Sénégal
Les malades du paludisme grave vont désormais pouvoir bénéficier de soins sans débourser le moindre franc. La gratuité réservée depuis plus de dix ans au traitement du paludisme simple, est désormais étendue au paludisme grave. Tout au moins, dans les régions de Sédhiou, Kolda, Kédougou, Tamba, Kaolack et Diourbel. C'est ce qu'a renseigné hier le coordonnateur du Programme national de lutte contre le paludisme qui faisait face à la presse dans le cadre de la préparation de la Journée mondiale de lutte contre le paludisme.

Dr Oumar Sarr de déclarer que d'ici l'hivernage, la gratuité sera généralisée pour l'ensemble des 14 régions du Sénégal. Faisant le bilan de ce qui a été fait jusque-là, Dr Sarr a soutenu que "le nombre de cas de paludisme comparé au nombre total de malades fréquentant les structures sanitaires, est de 3% alors qu'il y a quelques années, ce taux était de 60%". De même, ajoute-t-il, le nombre de décès dû au paludisme par rapport au total de décès au niveau des structures sanitaires, a été également réduit à 2%; alors que le taux était de 30% par le passé.

Selon le coordonnateur du PNLP, ces bons points ont été obtenus grâce au Plan de stratégique de lutte contre le paludisme 2016-2020. Il a rappelé aussi toutes les actions faites dans le domaine de la prévention avec un focus sur la distribution de moustiquaires imprégnées à longue durée d'action. "Pour 2016, l'Etat du Sénégal a eu à distribuer plus de huit millions de moustiquaires imprégnées aux populations du Sénégal avec un taux de satisfaction des besoins exprimés de plus de 98% sur l'ensemble du territoire. Et l’enquête post campagne a montré que plus de 90% des Sénégalais ont dormi sous moustiquaire la veille de l’enquête", a-t-il expliqué, poursuivant que cette campagne a également permis de réduire de façon drastique le nombre de cas de paludisme.

Ajouté à cela, dit-il, il y a le recours précoce avec un bon maillage communautaire qui a permis de renforcer les dispensaires de soins à domicile ; et d'aller aussi dans les zones difficiles pour débusquer les cas de fièvre, les tester et les traiter. "En finir pour de bon avec le paludisme". Tel est le thème retenu cette année pour la Journée mondiale de lutte contre le paludisme. La cérémonie officielle de lancement va se tenir à Kaolack. Un choix qui se justifie par le fait que la région fait partie des points où le paludisme pose encore problème.

L'As
 








Hebergeur d'image