leral.net | S'informer en temps réel

Transparence dans les industries extractives: Les journalistes de Matam formés aux techniques d'investigation


Rédigé par leral.net le Dimanche 14 Juin 2015 à 15:22 | | 2 commentaire(s)|

Transparence dans les industries extractives: Les journalistes de Matam formés aux techniques d'investigation
Les journalistes de la région de Matam ont entamé une session de formation aux techniques du journalisme d’investigation dans le cadre du processus Initiative pour la Transparence dans les Industries Extractives (ITIE). L’atelier est organisé par le Programme Gouvernance et Paix financé par l’USAID.
L’adjoint du gouverneur, chargé de l’Administration, Mamadou Guèye, a présidé, ce vendredi 12 juin, le démarrage, d’un atelier de formation de trois jours (12 au 14) à l’intention des journalistes de la région sur les techniques du journalisme d’investigation et sur l’Initiative pour la Transparence dans les Industries Extractive (ITIE).
L’atelier est organisé par le Programme Gouvernance et Paix financé par l’USAID en partenariat avec les journalistes de la région de Matam.
« L’opportunité de cet atelier a pour objectif de sensibiliser les populations de la région à travers la presse sur les avantages et aussi sur les conséquences que peuvent engendrer l’exploitation des mines », a déclaré M. Guèye.
L’exploitation des mines causent des problèmes énormes comme la dégradation de l’environnement, la santé des populations et des animaux qui vivent à la proximité de ces usines d’exploitation.
Cet atelier de trois jours, devrait de l’avis du gouverneur, « permettra aux journalistes de la région de Matam, d’acquérir des connaissances d’investigation sur l’exploitation des mines ».
« Les phosphates ouvrent de belles perspectives pour les populations vivant dans ces lieux d’extraction », dit-il.
« Cette formation est destinée aux journalistes de la région de Matam dans l’objectif de favoriser l’information et la sensibilisation des communautés et des populations vivant dans ces zones minières », a indiqué Mamadou Habibou Diallo, chargé de la communication et de la composante ITIE de l’USAID/PGP.
« L’évolution du processus ITIE, constitue un des cinq axes stratégiques ciblés par le Programme Gouvernance et Paix au Sénégal financé par l’USAID/PGP qui vise la transparence et la redevabilité dans les industries extractives, condition indispensable pour assurer le développement durable du pays » avance-t-il.






Hebergeur d'image