leral.net | S'informer en temps réel

Traque des biens mal acquis : Autre plainte contre Karim en France ?

Des plaintes sur les biens mal acquis pourraient être déposées en France. Ce, après la décision de Cour de cassation, la plus haute juridiction française qui a jugé recevable la plainte contre la Guinée Equatoriale, le Gabon, le Congo-Brazzaville de Transparency international, estimant que les Etats victimes étaient dans l'impossiblité de se défendre eux-même puisqu'ils étaient dirigés par leurs propres pillards.


Rédigé par leral.net le Samedi 7 Février 2015 à 09:53 | | 15 commentaire(s)|

Traque des biens mal acquis : Autre plainte contre Karim en France ?
Les juges disposent d'une arme redoutable : la saisie préalable. Un dispositif récent qui permet la confiscation des biens douteux en France et les restitutions aux Etats spoliés. Aujourd'hui, la brèche s'élargit, l'Afrique n'est plus le seul continent concerné, les magistrats ont aussi dans leur collimateur les régimes syriens et Ouzbek notamment. Grâce à l'enquête du journaliste indépendant Thierry Lévèque, le Sénégal pourrait s'engouffrer dans la brèche pour porter plainte à Paris contre Karim Wade et Cie. "Me Ndiaye, que nous avons rencontré, nous a déclaré qu'il pensait qu'on ne pouvait laisser l'affaire en l'état, car la police française visait des biens qui sont en tous les cas suspects pour un montant considérable : 21 millions d'euros. Et il pense qu'il faut aller jusqu'au bout pour purger cette affaire et tirer cela au clair de manière à ce qu'il y ait une sorte de jugement de principe qui soit rendu en France à l'usage des futurs dirigeants du Sénégal", a écrit le journaliste.

La Tribune






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image