leral.net | S'informer en temps réel

Traque des biens mal acquis : Sindiély passe après Karim Wade

Le Festival mondial des arts négres (Fesman) a été organisé sous la supervision de Sindiély Wade. La fille d’Abdoulaye Wade serait bientôt devant les gendarmes de la Section de recherches. Un document est déjà sur la table du Procureur spécial qui ne tardera pas à faire convoquer la petite-sœur de Karim Wade.


Rédigé par leral.net le Lundi 25 Mars 2013 à 09:53 | | 0 commentaire(s)|

Traque des biens mal acquis : Sindiély passe après Karim Wade
En sus de l’affaire de la gestion « nébuleuse » du Fesman, selon LaTribune, Sindiély serait invitée à s'expliquer à propos de ses sociétés immobilières implantées en France dont l’une est en association avec son frère. D’ailleurs, selon notre source, le nom d’une de ses sociétés est Sinka (Sindiély et Karim). L’Etat du Sénégal a porté plainte contre Sindiély devant les juridictions afin de se faire faciliter le travail au cas où la fille de l’ancien président, Abdoulaye Wade, refuserait de déférer à la convocation de la gendarmerie qui doit l’entendre dans le fond pour probablement lui notifier une interdiction de sortie du territoire national, suivie d’une mise en demeure. Pour cette affaire dans laquelle est impliquée Sindiély Wade, notre source révèle, qu’elle ne durera pas comme c’est le cas avec Karim Wade puisque dit-elle, «le dossier est solide». Celle-ci conclut par dire que la «la passionnée des courses de rallyes » risque même d’accueillir son frère à Rebeuss car, elle risque d’écoper d’un mandat de dépôt d’autant plus que son cas ne nécessite même pas de constituer la haute Cour de justice. Pour rappel, pour l’organisation du Fesman 2010, le Sénégal avait dégagé un budget de plus de 18 milliards de nos francs.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image