leral.net | S'informer en temps réel

Travaux de l’ONAS : Cambéréne dément Souleymane Ndéné Ndiaye et met en cause Gilles Hervio

Camberène est très en colère contre le Premier ministre, Souleymane Ndéné Ndiaye et le chef de la délégation de l’Union européenne (UE), Gilles Hervio. Ils ont été unanimes à dire non au déversement des eaux usées sur leur plage. Les religieux, les notables, les intellectuels, les ASC et les OCB se disent prêts à tout pour empêcher le prolongement du canal. C’est au cours d’une conférence de presse tenue ce jeudi 16 décembre 2010 et animée par le Comité d’initiative pour la défense de l’environnement de Cambéréne entouré par les représentants des différentes sensibilités de cette localité a fait savoir son opposition.


Rédigé par leral.net le Vendredi 17 Décembre 2010 à 01:53 | | 6 commentaire(s)|

Travaux de l’ONAS : Cambéréne dément Souleymane Ndéné Ndiaye et met en cause Gilles Hervio
Les populations de Cambéréne démentent le Premier ministre, Souleymane Ndéné ndiaye. Elles s’opposent à tous travaux pour le prolongement ou l’agrandissement de l’exutoire de l’Office Nationale de l’Assainissement (ONAS) situé sur la plage de Cambéréne. Elles se disent prêtes à y laisser leur vie. «Ce projet est pour nous une question de vie ou de mort. Nous sommes prêts à y laisser nos vies car nous savons ce que nous avons enduré pendant 23 ans. Si on respectait la parole de notre guide suprême, on allait penser à autre chose que forcer un projet contre l’avis des populations. On n’ose le faire dans aucune capitale religieuse du pays», a indiqué le chargé de communication du Comité qui a lu la lettre ouverte adressée au Premier ministre et au chef de la délégation de l’Union européenne.

Libasse Hann a fait savoir que «l’attitude de l’Union européenne est plus que suspecte. Hier, il s’érigeait en donneur de leçon, aujourd’hui elle semble se complaire dans des combines. Mais sachez que nous nous opposerons par tous les moyens à ce projet qui ne comporte que des nuisances pour la communauté layène en ce qu’il souille ce qu’ils ont de plus cher».

Le Comité d’Initiative pour la Défense de l’Environnement de Cambéréne a souligné que «le problème de Cambéréne ne sera jamais utilisé comme fonds de commerce politique. Certains politiciens lorgnent cette situation pour se faire un trésor de campagne». C’est dire, a-t-il ajouté, que «pour les populations, les pseudos assurances du Premier ministre ne sont rien d’autres que du bluff. Ce n’est qu’une stratégie qui vise à ne pas perdre le financement».

Pour montrer l’adhésion à toutes les couches et sensibilités de Cambéréne à la lutte, le chef de village, l’imam, le maire de la commune, les chefs religieux, les notables, les organisations de jeunesses, féminines et autres ont tous pris part à la conférence de presse. Ils mettent en garde les autorités contre toute tentative de division ou de diversion. L’imam Babacar Hann et le maire Mame Amadou Samba ont été les plus tranchants. «Ils ne nous respectent et se moquent de nous. Mais qu’ils sachent qu’on ira jusqu’au bout et qu’on ne se laissera pas faire sous aucun prétexte. Ça nous est égal de perdre le financement de l’UE dont on avait dit au départ qu’il est s’élève à 6 milliards, 9, 12 par la suite avant qu’on affirme récemment que le coût du projet est de 14 milliards».


Ibrahima Lissa FAYE pressafrik.com



1.Posté par sow le 17/12/2010 10:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je soutiens cette lutte noble de camberene-Avec une plage dont le sable a servi a construitre toutes les villas de Dakar donc menacee par lavancee de la mr rester que ce canal pour detruire ce bel environnement marin-

2.Posté par Dudu le 17/12/2010 13:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ha!ha!ha!ha!
Et ces habitants de Cambarène où est-ce qu'ils déversent leurs eaux et déchets liquides?

3.Posté par Bugs Bunny le 17/12/2010 15:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

mon cher ami c'est ça le blem Camberène n'a pas de canalisation il y a la-bas des fosses et quand c'est des camions qu'on paye pour les vider. Et dans ce cas pourquoi on doit deverser la-bas des eaux qui viennent ailleurs ?

4.Posté par systeme le 18/12/2010 14:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

salut à tous

chers compatriotes ne nous laissons pas divertir par ce soit disant comité d'initiative de protection de la plage de camberene, qui ne dit pas son nom avec ses intentions inavoués.
ces jeunes sont manipulés par la professeur ndofene diouf qui se dit etre candidat des prochaines elections de 2012 et qui vit aux etats unies , ils sont de mauvaises foi car leurs arguments ne tiennent pas dut tout . le projet concernent toute la région de dakar pour le renouvellement du réseau d'assainissement des eaux uséés et pluviales (innondations) de notre capital et en priorité camberene. les eaux seront traités et jetés à plus de 1000 m dans l'océan alors que les études courantologiques persistent et signent que meme avec un rejet à trois cent
metres en mer il n'ya pas de risque de pollution car les eaux ne reviennent jamais
sur la plage. le projet a fait mieux en rejettant à plus de 1 km, le khalif general des layennes ne s'est jamais opposé au projet et ce libasse hann verse toujours dans l'intoxication des populations, le maire de camberene qui est de benno siggil senegal n'aide pas les populations de camberene en s'opposant à ce projet avec des arguments invalides qui ne tiennent pas du tout.
ne prenez pas tout un peuple en otage , car s'opposer à ce projet serait synonyme de pénaliser toute la population et non le premier ministre souleymane ndene ndiaye et son gouvernement.
Dakar a besoin de ce projet pour trouver un ouf de soulagement pour l'evacuation des eaux usées et pluviales , l'union europeene n'est pas le gouvernement du senegal , donc dire des contreverités sur mr hervio serait un manque de respect à travers cette haute personnalité qui est hors du champ politique du senegal.camberene est la localité apte à acceuillir ses canalisations.

5.Posté par Idrissa Laye DIOP le 26/12/2010 08:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Salut à toute la Communauté layéne,
Salut à tous les musulmans
Unissons nous pour combattre les dérives dans certains milieux religieux, en particulier dans la Communauté Layéne.

Sokhna Lali THIAW, la femme du Khalife général des Layénes, a été payé beaucoup d'argent pour commanditer une déclaration par le biais de Moussa GUEYE relative au canal de Cambéréne. Elle se cache derrière le Khalife qui ne sait même pas ce qui se passe dans sa famille religieuse. Et ça est inacceptable. Nous ne le cautionnons plus et ça ternit l'image de la confrérie layéne.
Il est temps que nous levons pour mettre de l'ordre dans la famille. Pourtant, il y a les fils du Khalif, d'autres chefs religieux layénes qui sont plus habilités à parler au nom du Khalife. Elle est capable de faire n'importe quoi à cause de l'argent. Il faut que ça cesse. On en a marre des dérives de cette dame.

Merci et à bientôt pour le développement de ce dossier.

6.Posté par Amadou SY le 19/03/2011 14:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il est quand même dommage que les commentaires ne reflètent en rien la réalité du projet. Ceux qui parlent de canal n'ont toujours pas compris. Il s'agit d'une canalisation enterrée (sur la terre) puis au fond de l'eau (en mer). Au lieu du déversement sur la plage qui dure depuis 23 ans, le projet va emmener les eaux traitées (quand même il ne faut pas l'oublier) à 2000 mètres de la cote, emmenant très aul large la pollution qu'on peut qualifiée de résiduelle, après le traitement qu'elle a deja subi dans la grande station de traitement. Pourquoi s'appuyer sur des intellectuels, des élites scientifiques, quand, déjà, il ne manie meme pas les concepts de base. Tout ce qui est raconte aux jeunes et aussi aux religieux, manipulés aussi, est faux. D'ailleurs, si on parle tout le temps de l'extension de l'exutoire de Cambérène, ce n'est pas à cause du point de rejet, qui sera très loin de Cambérène, à 2000 m de la plage, mais tout simplement parce que les eaux usées traitées le sont depuis la station de traitement de Cambérène. Mais Cambérène ne s'étend pas en mer. Le rejet se fera loin dans l'océan Atlantique. Donc espérons que le bon sens reconquerira les esprits.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image