Leral.net | S'informer en temps réel



Travaux de l'ex-"Pont Sénégal 92" : 20 000 emplois temporaires et 2000 emplois directs prévus

le 26 Avril 2015 à 22:10 | Lu 1623 fois

Le ministre des infrastructures Mansour Elimane Kane, a procédé hier, à la cérémonie de démolition du " Pont Sénégal 92", en présence des autorités administratives et communales des Parcelles Assainies, Patte d'Oie et Grand Yoff.


"Avec ce nouvel échangeur, la route des Niayes va se métamorphoser avec des éclairages publics et des aménagements paysagers et ce sera l'axe principal qui va contribuer le plus à la mobilité urbaine", a déclaré à la presse le ministre Mansour Elimane Kane, ajoutant que "d'ici un an prévoit à peu près 20 000 emplois temporaires et 2000 emplois directs".

Le maire de la Patte d'Oie, Banda Diop s'est réjoui de l'importance des travaux, mais demande l'implication des collectivités locales.

Les chauffeurs, "coxeurs" et apprentis du garage de Patte- d'oie ont eux aussi, salué la décision des autorités de détruire ce Pont pour le remplacer en un échangeur. Toutefois, ils ont signalé leur manque à gagner durant l'exécution des travaux.

Momar Diop, ingénieur chargé de l'exécution de l'échangeur de l'Émergence a indiqué qu'un nouveau plan de circulation sera mis en place pour permettre aux usagers de la route de circuler librement sans contraintes majeures.

Le Consortium Sahélien de l'Entreprise (CSE), maître d'œuvre des travaux a prévu de détruire le Pont en explosant. Mais finalement, il a opté la destruction manuelle par l'enlèvement des pierres, granites entre autres. Ce qui laisse présager que les travaux risquent de durer un peu plus que prévus.