leral.net | S'informer en temps réel

Travaux forcés à perpétuité pour Moro Cissé qui avait tué son père, soupçonné d’adultère avec sa femme


Rédigé par leral.net le Jeudi 21 Janvier 2016 à 09:41 | | 0 commentaire(s)|

Travaux forcés à perpétuité pour Moro Cissé qui avait tué son père, soupçonné d’adultère avec sa femme
La chambre criminelle de Tambacounda a condamné hier Mercredi à une jeune cultivateur à la prison à perpétuité pour parricide. Le jeune qui répond au nom de Lamine Cissé, dit Moro, avait tué son père lors d’une vive discussion, mais sous des relents de soupçons.

Oui, Moro, basé dit-il, sur des rumeurs qui lui parvenaient, soupçonnait son son propre père d’entretenir des relations intimes avec sa femme. L’histoire s’est déroulée le 11 février 2013 à Cissé Counda, un village situé dans le département de Maka Koulibatang, région de Tamba.

La nuit des faits, nous dit »L’obs », il avait voulu déloger sa femme qui avait accouché récemment, de la chambre de sa mère (belle-mère de sa femme), pour avoir avec elle…des relations intimes.

Devant le tintamarre crée par cette situation de refus de la mère du nouveau-né, son père, Ngaly Cissé, qui était chez sa seconde épouse, dans la même maison, est sorti pour chasser son fils de l’autre chambre.

Dehors, durant la discussion qui s’en est suivi, le jeune homme qui était armé d’un gourdin, l’a tout simplement abattu sur le crane de son père qui décédera sur le coup.

C’est le sous-préfet mis au courant qui avisera la gendarmerie, qui à son tour,trouvera le cadavre mais le meurtrier s’était taillé. Il sera cependant cravaté le lendemain des faits par les pandores gambiens, qui le remettront à leurs collègues sénégalais.

Moro Cissé, selon le journal, avait eu dans le passé des problèmes psychiatriques, mais selon le tribunal, le témoin avait reconnu, qu’il jouissait de ses pleines facultés, la nuit des faits.

LACTUACHO.COM






Hebergeur d'image