leral.net | S'informer en temps réel

Tribunal : L’ancien maire de Yoff, Mamadou Sylla citée dans une affaire de faux à propos d'une voiture offerte sans papiers

Le nom de l’ancien édile de la ville de Yoff Mamadou Sylla a été cité dans une affaire de faux dans un document administratif, d’usage de faux dans un document administratif et d’escroquerie. En effet l’ancien premier magistrat de la Yoff avait offert une voiture sans papiers à un ami. Malheureusement, la voiture s’est retrouvée au cœur d’un scandale d’usage de faux dans un document administratif.


Rédigé par leral.net le Vendredi 28 Octobre 2016 à 23:22 | | 0 commentaire(s)|

Tribunal :  L’ancien maire de Yoff, Mamadou Sylla citée dans une affaire de faux à propos d'une voiture offerte sans papiers
L’ancien maire de Yoff Mamadou Sylla ne se doutait certainement que la bonne action qu’il a faite pourrait le rattraper, quand il décidait d’offrir une voiture sans papiers à un de ses amis. Eh bien c’est fait puisque son nom a été cité à la barre du tribunal, suite à la comparution de Macoumba Guèye, un directeur d’école né en 1959 et à qui l’ex-maire Sylla avait offert la dite voiture.

En effet, il est ressorti des débats d’audience pour la manifestation de la vérité que l’ancien maire de Yoff Mamadou Sylla avait offert une voiture sans papiers à son ami Macoumba Guèye mais comme celui ci ne pouvait pas utiliser le véhicule sans les documents, l’ex-maire avait réussi, on ne sait pas quels moyens, à trouver de faux documents permettant ainsi à son ami de pouvoir utiliser le véhicule. Mais quelque temps après, celui-ci décide de vendre le cadeau que lui avait fait son ami ancien maire.

C’est dans ces circonstances qu’il a été mis en rapport avec le nommé Djibril Sonko qui cherchait à acquérir un véhicule. Ainsi après la vente de la voiture pour la somme de 900.000 fcfa, le sieur Sonko tente de mettre la voiture à son nom. Problème: les documents qu’il a fournis étaient faux. Très en colère, Sonko va porter plainte contre le sieur Gueye qui sera par la suite arrêté et déféré au parquet. Interpellé devant la barre du tribunal, l’enseignant de profession a déclaré n’être coupable de rien.

«La voiture m’a été offerte par l’ancien maire Mamadou Sylla. Il m’avait dit à l’époque que je ne pouvais pas encore l’utiliser parce qu’il avait perdu les papier. Quelque temps après, il m’a mis en rapport avec une personne travaillant au service des mines. Quand j’y suis allé, j’ai remis la photocopie de ma pièce d’identité et le monsieur m’a fait les papiers de la voiture en mon nom. Je pensais que le véhicule était en règle. C’est pourquoi j’ai décidé de le vendre», s’est défendu le sieur Gueye.

Prenant ses réquisitoires, le procureur de la République s’est contenté de demander l’application de la loi. La défense à son tour est revenu sur les circonstance de la vente du véhicule avant de demander la clémence du tribunal pour son client qui n’a été qu’un dommage collatéral dans cette affaire. Finalement après avoir consulté ses deux assesseurs, le président du tribunal a décidé de mettre l’affaire en délibéré jusqu’au 2 Novembre prochain.

Sidy Djimby NDAO (Jotay.net)






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image