leral.net | S'informer en temps réel

Trois Questions à... Saër Seck: «Améliorer l'efficacité dans la gestion de la Ligue Pro»

Rédigé le Samedi 26 Janvier 2013 à 21:16 | | 0 commentaire(s)

La saison de football 2012-2013 vient d’être lancée 4deux journées en L1 et une en L2), sous la direction de Saër Seck, président de l’Institut Diambars, qui prend le relais de Louis Lamotte président démissionnaire de la Ligue sénégalaise de football professionnel (Lsfp). L’ancien vice-président du Comité de Normalisation du football (Cnf) ambitionne, avec son équipe, ont la charge de consolider les bases du football professionnel au Sénégal. Entretien...



Trois Questions à... Saër Seck: «Améliorer l'efficacité dans la gestion de la Ligue Pro»
Président, quels seront vos principaux chantiers ?

Mes principaux chantiers seront les suivants: Mettre en place un calendrier fiable et transparent, avec des compétitions régulières, des dates qui ne changent pas tout le temps et des journées annulées. Ce qui a été fait avec un championnat qui a démarré le 13 janvier et qui va s'achever le 27 juillet.

À la suite du calendrier, nous allons nous attaquer à la programmation pour la rendre équitable, surtout à Dakar où nous avons 12 équipes qui jouent dans la capitale, entre les stades Demba Diop et Alassane Djigo.

Ensuite, nous allons nous atteler à mettre en place une administration autonome. Il s'agit de recruter un Directeur exécutif (DE) de haut niveau, expérimenté et ayant une bonne connaissance du football d'élite. Il sera un Directeur neutre et équidistant de tous les clubs. Autour de ce Directeur exécutif, il sera organisé un certain nombre de services dédiés à la gestion du fonctionnement au quotidien.

L'appel à candidature sera lancé, au plus tard le 29 janvier, et le dépouillement effectué, au plus tard le 15 février. Avec le DE, unes des principales priorités sera la mise en place d'un siège pour recevoir cette administration autonome. Ces deux dispositifs vont améliorer l'efficacité dans la gestion de la LSFP.

Autres priorités que nous nous sommes fixées, l’audit et harmonisation des textes. Ce travail qui a déjà commencé et qui a permis au Conseil d’Administration de la LSFP, consiste à adopter un certain nombre de modifications. Il sera amplifié par la mise en place d'une commission, à cet effet. Cette commission sera mise en place après celle de l'administration autonome.

Ensuite, il sera question de la mobilisation de ressources financières. Le Président avait promis une avance sans intérêts de 50 millions Fcfa ; la moitié a déjà été versée à la LSFP, l'autre moitié sera versée courant février.

La demande et la mise en place d'un découvert de 150 millions Fcfa est également, tout comme la renégociation du contrat entre la LSFP et notre principal partenaire économique, "Orange". La négociation entre la LSFP et l'opérateur télévision est aussi en cours. Ce sont les principaux chantiers actuels de la LSFP.

Votre club, Diambars, a raté de peu le titre, la saison écoulée. Pensez-vous être en mesure de faire mieux, cette saison?

Vice-champion l'an dernier, pour sa première participation en L1, Diambars devra d'abord confirmer avant de vouloir faire mieux en championnat. La formule du championnat est différente de celle de l'année dernière, jouée en deux poules. Le championnat de cette année sera donc plus long et plus difficile. D'autant qu'il va y avoir quatre clubs relégués.

L'objectif sera donc d'essayer de jouer les premiers rôles et d'être sur le podium au mieux et dans les cinq premiers au pire. Par contre, le club souhaite aller au bout dans une des coupes (du Sénégal ou de la Ligue).

Vous êtes considéré comme «le parrain des footballeurs binationaux» (franco-sénégalais). Allez-vous vous impliquer afin d’aider Alain Giresse, le nouveau sélectionneur national, dans la venue de certains joueurs?

En ce qui concerne les binationaux, je reste toujours à la disposition de mon pays. Si notre nouvel entraîneur, Alain Giresse, souhaite mon soutien dans ce domaine, il lui est acquis d'avance et je m'investirai sans compter et sans calcul pour que les joueurs qui pourraient apporter un plus à notre équipe nationale soient avec nous.




Recueillis par Serigne Mour Diop
Le Pays au Quotidien





Hebergeur d'image

Hebergeur d'image