leral.net | S'informer en temps réel

Trois bacheliers non orientés encourent six mois de prison

Les trois nouveaux bacheliers Lamine Touré, Moussa Sarr et Boubacar Fall ont été arrêtés depuis le 19 mai dernier, lors d’une manifestation organisée pour réclamer leur orientation devant le Rectorat de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar pour coups et blessures volontaires et destruction d’édifices appartenant à l’Etat.


Rédigé par leral.net le Mardi 4 Juin 2013 à 15:32 | | 1 commentaire(s)|

Trois bacheliers non orientés encourent six mois de prison
Mais, il semble que les choses ne se sont pas passées comme prévu. Devant la barre, le porte-parole des bacheliers non orientés, Lamine Touré révèle que les vigiles l’ont roué de coups. « C’est ainsi que mes camarades ont commencé à jeter des pierres pour me faire libérer ». Il répondait à toutes les questions du juge et défend sa position. Moussa Sarr est allé dans le même sens que son porte-parole. Quant à Boubacar Fall, il a réfuté sa participation à la manifestation. L’Agent judiciaire de l’Etat, Babacar Bâ, a réclamé la somme de 30 millions de francs Cfa pour les destructions d’édifices appartenant à l’Etat. La représentante du Parquet a également déploré le comportement des étudiants qui, pour des raisons inutiles n’hésitent pas à détruire tout sur leur passage Elle a requis six mois ferme. Les avocats de la défense, Me Bamba Cissé et Massokhna Kane, n’étant pas d’accord avec ce réquisitoire contestent la décision de l’AJE. Pour eux, ni un certificat médical, ni un constant d’huissier concernant les dommages ne sont joints au dossier. En définitive, ces avocats trouvent scandaleux et honteux que l’Etat puisse réclamer 30 millions à ceux qui ne demandent qu’à étudier. « Dans cette affaire, c’est l’aspect pédagogique qui doit primer sur la répression », ajoute l’autre avocat Me Cissé.



1.Posté par issa le 05/06/2013 11:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La vie réserve toujours des surprises qu'elles soient bonnes ou mauvaises, joyeuses ou tristes.
Ce qui est arrivé à ces trois étudiants bacheliers non orientés est plus que lamentables.
Voilà de jeunes garçons qui manifestent dans le seul but de pouvoir étudier comme leurs camarades dans les amphithéâtres, se retrouvent subitement en prison, privés de liberté pour une période de 6 mois.
Je suis bien désolé, ces "jeunes étudiants" laissés à leur triste sort ne méritent pas cela.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image