leral.net | S'informer en temps réel

Trois jours fériés pour la Tabaski : Moustapha Diakhaté persiste et signe, le patronat demande un débat national

Moustapha Diakhaté, le président du groupe parlementaire de Benno Bok Yakar a persisté et signé dans sa volonté de proposer trois jours fériés aux Sénégalais, afin de bien fêter la Tabaski. De son côté, le patronat, via le CNES (Confédération Nationale des employeurs du Sénégal), a été moins enthousiaste, proposant juste un débat national sur la question.


Rédigé par leral.net le Mercredi 14 Septembre 2016 à 22:09 | | 7 commentaire(s)|

Invité de TFM par le journaliste Mamoudou Ibra Kane, Moustapha Diakhaté a encore fait montre de sa volonté d’alléger les souffrances des Sénégalais qui fêtent la Tabaski dans l’intérieur du Sénégal. «Il faut trois jours fériés pour bien fêter la Tabaski et je vais en parler à qui de droit», a-t-il martelé.

Moustapha Diakhaté, qui se réclame d’après ses mots comme «le khalif général des députés», va certainement discuter de cette proposition avec le ministre du Travail et celui de la Rationalisation des Effectifs et du Renouveau du Service Public du Sénégal.

M. Diakhaté avait déjà déclaré que c’était difficile «d’aller fêter la Tabaski et revenir travailler le lendemain. Ce n’est pas facile, surtout ceux qui déplacent dans les régions. Il suffit de prendre certains jours fériés inutiles pour les mettre à la place de ces trois jours pour bien fêter l’Aïd. On a 14 jours fériés, on peut enlever même le férié du jour d’après la Tamkharit ou encore quand le férié tombe sur un dimanche. Donc, cela permettra de ne pas travailler le jour qui précède la tabaski, le jour de la Tabaski et le lendemain ».

Pour Moustapha Diakhaté, avec la légalisation de trois jours fériés, cela permettra d’éviter l’anarchie qui règne le lendemain de la Tabaski avec les bureaux qui sont quasi vides.

Massène DIOP leral.net






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image