leral.net | S'informer en temps réel

Trop de noyades au niveau des plages interdites : L’année 2008 en passe de battre les records…

En cette période de vacances et de canicule, les jeunes ont tendance à prendre d’assaut les plages pour fuir la chaleur. Et ce, sans avoir le minimum de renseignements sur les plages autorisées ; ce qui fait que, le plus souvent, les vacances se terminent de façon tragique. Le ministre de l’Intérieur tire la sonnette d’alarme, et rappelle les mesures de sécurité à prendre. Pour l’heure, en moins deux semaines, sur 96 noyades, seules 22 ont été sauvées ; soit un total 74 morts…
L'office


Rédigé par leral.net le Mercredi 10 Septembre 2008 à 16:16 | | 0 commentaire(s)|

Trop de noyades au niveau des plages interdites : L’année 2008 en passe de battre les records…
Malgré le protocole d’accord signé par l’Etat en 2004, portant sur la prévention durable des noyades dans les zones de baignade et de traversée par embarcation, les plages continuent de faire des victimes à Dakar. En effet, selon le ministère de l’Intérieur, plus d’une vingtaine de plages sont classées dangereuses, et interdites à la baignade, parmi lesquelles : le Virage, Institut Pasteur, Guédiawaye… Les panneaux de signalisation et la brigade spéciale, pour assainir les plages, ne pourront rien contre les statistiques, qui ne cessent d’augmenter : pour l’année dernière, c’est-à-dire en 2007,141 cas de noyade ont été enregistrés sur les plages, le plus souvent interdites à la baignade, et 180 interventions effectuées par les services de secours, selon le ministère de l’Intérieur. Mais pour cette année, d’après un communiqué qui nous est parvenu à la rédaction, quatre-vingt seize (96) cas de noyade, dont vingt-deux (22) sauvés et soixante-quatorze décédés, ont été enregistrés du 1 er au 17 Août ; ce qui risque d’être pire que l’année dernière, si des mesures urgentes ne sont pas prises. Pour pallier ce phénomène qui perdure, le ministre préconise quelques solutions aux baigneurs. Ainsi, à défaut d’éviter les plages interdites à la baignade, le respect des consignes de sécurité, comme le fait de ne pas trop s’éloigner de la plage, d’éviter les jeux dangereux, mais aussi de ne pas utiliser les structures gonflables quand le vent souffle de la terre vers la mer ; et surtout, d’éviter les heures de marrée haute, en accordant une grande attention aux prévisions des services de la météorologie. En plus de tout cela, la baignade est interdite à partir de 19 heures jusqu’à 9 heures du matin, au niveau de toutes les plages.






Hebergeur d'image